Abus sexuels dans le football gabonais: arrestation de l’entraîneur mis en cause

abus sexuels dans le football gabonais: arrestation de l’entraîneur mis en cause 61c12fe68b3e9.jpeg
abus sexuels dans le football gabonais: arrestation de l’entraîneur mis en cause 61c12fe68b3e9.jpeg

Publié le : Modifié le :

                Suite du scandale dans le monde du football gabonais : Patrick Assoumou Eyi a été arrêté ce lundi 20 décembre par la police près de Libreville. L’ancien entraîneur de la sélection nationale des moins de 17 ans est accusé de pédophilie.                </p><div readability="76.224398931434">

                <p><em>Avec notre correspondant à Libreville,</em> <strong>Yves-Laurent Goma</strong>

Patrick Assoumou Eyi a été arrêté à Ntoum, à environ 40 km de la capitale Libreville, alors qu’il tentait de s’enfuir pour regagner l’intérieur du pays. Celui que l’on surnommait « coach Capello » est actuellement entre les mains de la police judiciaire, après le dépôt d’une plainte pour pédophilie.

En cause, le scandale révélé la semaine dernière dans les colonnes du Guardian. Patrick Assoumou Eyi aurait abusé d’une centaine d’enfants quand il entraînait la sélection nationale des moins de 17 ans. L’enquête révèle qu’il livrait aussi des jeunes à des hautes personnalités.

« Plus grosse affaire de pédophilie dans l’histoire du football »

Le coach, qui s’est exprimé ce lundi matin peu avant son interpellation, parle de coup monté, de « complot », pour nuire à sa personne.

La Fédération gabonaise de football, elle, a suspendu Patrick Eyi de ses fonctions et saisi la commission d’éthique de la Ligue nationale pour qu’une enquête puisse être menée. Selon Romain Molina, un des journalistes responsables de l’article du Guardian, c’est la « plus grosse affaire de pédophilie de l’histoire du football ».

À lire aussi: Gabon: un scandale sexuel touche le milieu du football

« La boite de Pandore ! » titrait l’hebdomadaire Gabon Matin ce lundi 20 décembre. Les Gabonais, qui parlent de secret de polichinelle dans cette affaire, veulent savoir si en cas de procès, « Capello » choisira de se taire ou s’il dénoncera d’éventuels complices.

En 2018, Chiva Star, ancien attaquant des Panthères avait déjà révélé des cas d’homosexualité au sein de l’équipe nationale. L’affaire avait été étouffée. Un an plus tard, le journaliste gabonais Freddy Koula avait déclenché un scandale en parlant d’attouchements sexuels subies par des jeunes filles parties jouer en France. Il avait écopé d’une interdiction de pratiquer le journalisme durant six mois.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :