Afrique du Sud: deux jumeaux condamnés pour tenter de rejoindre l’EI et des projets d’attaques

afrique du sud: deux jumeaux condamnés pour tenter de rejoindre l’ei et des projets d’attaques 62031a7a4e597.jpeg
afrique du sud: deux jumeaux condamnés pour tenter de rejoindre l’ei et des projets d’attaques 62031a7a4e597.jpeg

Publié le :

                Deux frères jumeaux ont été condamnés le 7 février à 8 et 11 ans de prison pour avoir tenté de rejoindre le groupe terroriste État islamique en Syrie. L’arrestation en 2016 de ces deux frères convertis à l’islam - avait suscité l’inquiétude des autorités sud-africaines, notamment car l’un aurait projeté des attaques contre l’ambassade des États-Unis à Pretoria, mais aussi car elles craignaient la présence de cellules dormantes dans le pays.                </p><div readability="52.23166023166">

                <p><em>Avec notre correspondante à Johannesbourg, </em><strong>Alexandra Brangeon</strong>

Tony Lee Thulsie et Brandon Lee Thulsie avaient tout juste 22 ans quand ils ont été arrêtés en juillet 2016 à leur domicile dans la banlieue de Johannesburg. À l’époque, les deux frères avaient tenté de quitter le pays à deux reprises pour rejoindre le groupe terroriste État islamique en Syrie.

Selon l’acte d’accusation, ils projetaient également de « poser des bombes contre l’ambassade des États-Unis et des institutions juives dans le pays ». Ils ont été arrêtés après qu’un des frères ait confié leur projet à un policier américain travaillant sous couverture.

Du matériel compromettant avait été trouvé à leur domicile. Des documents téléchargés sur Internet, dont un manuel intitulé « Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère ».

À l’époque, l’affaire avait inquiété les autorités sud-africaines : l’organisation État islamique connaissait un essor fulgurant et attirait des jeunes de différents pays. Leurs arrestations avaient été les premières en Afrique du Sud pour des liens supposés avec l’EI.

Le pays estimait à l’époque qu’une centaine de ses ressortissants était déjà partie – principalement en famille – pour rejoindre les rangs de l’organisation terroriste.

            </div>
Total
10
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :