Afrique du Sud: la criminalité remonte en flèche après une accalmie due au confinement

afrique du sud: la criminalité remonte en flèche après une accalmie due au confinement 612059e0dd7a8.jpeg
afrique du sud: la criminalité remonte en flèche après une accalmie due au confinement 612059e0dd7a8.jpeg

Publié le :

Si la criminalité avait considérablement baissé dans le pays lors du confinement l’année dernière, elle est remontée en flèche cette année. Le ministère sud-africain de la Police a dévoilé ses statistiques pour les mois d’avril à juin. Par rapport à la parenthèse de 2020, l’Afrique du Sud retrouve désormais un niveau de crimes violents un peu plus élevé que celui qu’il connaissait avant la pandémie.

Avec notre correspondante à Johannesbourg, Claire Bargelès

Le nombre de crimes contre les personnes commis entre avril et juin en Afrique du Sud est en hausse de plus de 60% par rapport au même trimestre en 2020. Un chiffre impressionnant, à prendre toutefois avec des pincettes, prévient le ministre de la Police Bheki Cele. Car le pays connaissait une situation « anormale » à cette même époque l’année dernière : il était quasiment à l’arrêt, avec un confinement très strict.

Comparé à 2019, ces crimes sont en fait en augmentation de moins d’1%. Cependant, avec un nombre de meurtres toujours en hausse, plus de 6% par rapport à 2019, l’Afrique du Sud reste l’un des pays les plus violents au monde.

Agressions sexuelles en hausse de près de 5%

Plus de 5 700 homicides volontaires ont été recensés, entre avril et juin, dus en majorité à « des disputes, des cambriolages, des lynchages et des affrontements entre gangs », selon le ministre. Quant au nombre d’agressions sexuelles enregistrées par la police, il a lui aussi augmenté par rapport à 2019, de près de 5%.

Si la situation est donc moins catastrophique qu’il n’y paraît, Bheki Cele a finalement reconnu que « davantage de travail » sera nécessaire pour apporter un peu plus de sécurité au pays.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :