Afrique football Cameroun : Union de Douala veut redorer son blason terni

afrique football cameroun : union de douala veut redorer son blason terni 620b0709e5fad.jpeg
afrique football cameroun : union de douala veut redorer son blason terni 620b0709e5fad.jpeg

Après une saison 2020-2021 mal terminée, le club mythique, détenteur d’un des palmarès les plus imposants du Cameroun, tente de repartir du bon pied.  Il a organisé le 13 Février  2021 dans son fief, le quartier populaire New-Bell, un congrès couru et porteur de gros espoirs.

Union Sportive de Douala a retrouvé le 13 Février 2021, son berceau de New-Bell, le quartier populaire de la capitale économique du Cameroun où ce club de football classée parmi les plus importants du pays est né en 1958. Ses dirigeants ont décidé d’y organiser, un congrès après de longues années d’absence. Pour le plus grand bonheur du millier de membres,  supporters et sympathisants ayant pris place dans l’enceinte du Cercle municipal flambant neuf érigé en plein cœur de la base du « club aux millions de supporters ». Pour nombre d’entre eux, il fallait « revenir à la maison ». Il fallait retrouver ce coin de Douala où l’équipe n’était pas revenue depuis belle lurette.

Le « congrès du rassemblement et de la réconciliation » comme on l’a appelé a réuni du beau monde. On y a vu de nombreux membres qui avaient quitté le navire mécontents de la gestion de l’ancien président du Conseil d’administration Franck Happi, ainsi que des anciens dirigeants à l’instar de Faustin Domkeu, poussé vers la sortie il y a une dizaine d’années et traité comme un paria. C’est ce que le président du congrès, le patriarche Emmanuel Ngassa Happi, ancien patron des « Nassara Kamakaï » (l’un des surnoms de l’Union) devenu président du Conseil Supérieur des Sages a voulu. Il a aussi fat appel aux anciens joueurs du club qui semblaient s’en être éloignés. Ainsi de Joseph Antoine Bell qui, bien qu’invité sur le tard (le matin de l’assise) a accepté d’y participer. « J’ai pris la lourde responsabilité d’inviter tous les anciens présidents que vous avez à raison ou à tort chassé. J’ai invité tous ceux qui ne venaient pas ici avant. Je voudrais bien que dans cette salle quelqu’un qui n’a pas fait d’erreurs lève le doigt. J’en fais tous les jours. Y compris Dieu. Et c’est pour cela qu’il nous interpelle en nous demandant de pardonner à ceux qui nous ont offensés. C’est cela  le but de ce congrès », martèle Emmanuel Ngassa Happi. Reste qu’il ne sera pas tendre avec le président  du conseil d’administration démissionnaire Franck Happi invisible dans la salle des travaux.

Un air de révolution 

Le maître de céans va rappeler ses fautes, dénoncer ses travers et annoncer des mesures destinées à éviter d’autres désagréments au club. Lui et les autres participants ont encore en travers de la gorge la relégation en division inférieure d’Union de Douala au terme de la saison passée. Le club qui n’avait jamais connu pareil sort n’a échappé à son funeste destin qu’à la faveur d’une mesure du nouveau président de la Fédération Camerounaise de Football. En accord avec les clubs de première et deuxième division, Samuel Eto’o Fils a gonflé le nombre des équipes admises en Elite One en y admettant  les relégués.

Parmi les résolutions adoptées, l’on  retient la décision de choisir un cabinet d’audit qui devra auditer « les comptes  de ces dernières années », celle de créer une Société à but sportif avec 51% de capital pour l’association et 49% pour les membres et autres.  De nouvelles mesures de gestion administratives et financières ont été adoptées par l’assemblée générale.  Un conseil de surveillance est également mis en place. Le comité provisoire de gestion dirigé par Polycarpe Kenmogne  depuis septembre 2021 a été reconduit. A charge pour lui de mener les « vert-blanc » dans l’ère de la renaissance. Il va manager une équipe fanion dirigée par son nouveau coach Oumarou Sokba. Celui-ci a déjà pris le temps de recruter de nouveaux  joueurs. Ceux-là sur qui reposent les espoirs des congressistes et de nombreux autres supporters éparpillés aux quatre coins du Cameroun.

 

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :