Afrique CAN 2021 – André Onana (Gardien du Cameroun) : « Il nous faut absolument prendre la troisième place »

afrique can 2021 – andré onana (gardien du cameroun) : « il nous faut absolument prendre la troisième place » 61fdd866f04ea.jpeg
afrique can 2021 – andré onana (gardien du cameroun) : « il nous faut absolument prendre la troisième place » 61fdd866f04ea.jpeg

Gardien des Lions indomptables, André Onana était présent en conférence de presse ce vendredi, veille de la petite finale de la CAN 2021 qui oppose le Cameroun au Burkina Faso. Occasion pour le portier camerounais, visiblement déçu, de revenir sur le match perdu contre l’Egypte jeudi soir, l’état d’esprit de l’équipe et la façon dont elle compte récupérer physiquement après avoir joué 120 minutes contre les Pharaons.

Journaliste – Après la défaite d’hier, on a tous entendu les déclarations de Vincent Aboubakar, le capitaine de l’équipe, et la réponse de Karl Toko-Ekambi. Ce sont des situations qui engendrent des frustrations au sein d’une sélection. Est-ce que vous avez eu le temps de parler de tout ça ? Comment avez-vous trouvé cette communication d’hier ?

Comme tu l’as si bien dit, je suis au courant de tout cela. Cette défaite est une déception énorme pour nous tous. Mais honnêtement, je ne peux rien nous reprocher, je ne peux rien reprocher à mes coéquipiers. On a tout donné, on a contrôlé le jeu, on a eu plus d’occasions, mais il nous a juste manqué ce but salvateur et les dieux du football n’étaient pas avec nous. Ils en ont décidé autrement. Nous pensons aux barrages du Mondial 2022 contre l’Algérie. Mais demain on a un match important parce qu’il nous faut absolument prendre la troisième place à défaut de la première. Le groupe est prêt et je fais confiance à ce collectif.

Journaliste – Sachant que vous avez joué les prolongations et les tirs au but contre l’Egypte, il n’y a que 48 heures entre les deux matchs, qu’en est-il de votre condition physique ? Comment allez-vous faire pour récupérer ?

Il est vrai que c’est compliqué. Hier on a joué un match difficile qui a duré 120 minutes et deux jours après, on se retrouve à jouer un autre match tout aussi important. Pour récupérer, on va faire avec les moyens de bord, on n’a pas d’excuse. Le programme des matchs, ce n’est pas nous qui les faisons. Donc on n’a pas d’autres choix que de respecter le programme de la Confédération africaine de football ainsi que ses décisions.

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :