Afrique JO 2020 : L’haltérophile ougandais disparu, finalement retrouvé

afrique jo 2020 : l’haltérophile ougandais disparu, finalement retrouvé 60f8cf1e07fc7.jpeg
afrique jo 2020 : l’haltérophile ougandais disparu, finalement retrouvé 60f8cf1e07fc7.jpeg

Julius Ssekitoleko, l’haltérophile ougandais disparu, depuis vendredi 16 juillet au Japon, a été retrouvé « sain et sauf ». L’annonce a été faite ce mardi 20 juillet, par la police japonaise.

L’affaire a fait beaucoup parler. Julius Ssekitoleko avait disparu de l’hôtel d’Izumisano, près d’Osaka (ouest), où il était logé avec le reste de la délégation de son pays. Mais ce mardi, un responsable de la police d’Osaka, a confié à l’AFP qu’il a été retrouvé.

« Aujourd’hui (mardi), l’homme a été retrouvé dans la préfecture de Mie (centre) sans aucune blessure et sans aucune implication criminelle… Il avait sur lui sa pièce d’identité et s’est lui-même identifié. Nous ne savons pas à qui nous devons renvoyer l’homme, à l’équipe ou à l’ambassade », a indiqué ce responsable.

Dans sa fuite, le sportif de 20 ans, a voyagé jusqu’à Nagoya, puis vers la préfecture de Gifu, avant de se rendre vers le sud, à Mie. “Il a été retrouvé dans une maison appartenant à des gens en connexion avec lui”, a précisé le responsable de la police, ajoutant que le sportif n’avait opposé “aucune résistance. Nous continuons à l’interroger sur ses motivations”.

Total
0
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :