Alphadi, la mode comme source de créativité, culture et développement

alphadi, la mode comme source de créativité, culture et développement 61ad6c7e0e0a4.jpeg
alphadi, la mode comme source de créativité, culture et développement 61ad6c7e0e0a4.jpeg

Publié le : Modifié le :

                Alphadi, créateur de mode et président-fondateur du Festival international de Mode africaine, le FIMA, est notre invité dans 100% création. En 23 ans d’existence, le FIMA a lancé de jeunes stylistes, top models ainsi que des artisans en bijouterie, en maroquinerie. Selon son président-fondateur, l’Afrique regorge de jeunes talents et la mode permet de développer des opportunités à grande échelle sur ce continent.                   </p><div readability="100.06215127092">

                <blockquote class="quote" readability="14"><p><em>Quand je voyage je crée, quand je suis à la maison je crée.  Je m’inspire beaucoup de tout ce qui m’entoure, de ce que j’ai eu la chance d’être : un métissage, un mélange entre Touareg, arabe, Bamana, Haoussa, Zarma.  </em> 

 

« Quand j’ai commencé ma collection en 1982, j’ai donné le nom Alphadi en hommage à ma mère. Alphadi qui veut dire seigneur, marabout, pour sublimer la beauté. Alphadi sonne très bien. C’est en hommage à ma mère que j’ai créé la marque Alphadi » , déclare Alphadi, créateur de mode et président-fondateur du Festival international de Mode Africaine, le FIMA.  

Seidnaly Sidhamed dit ALPHADI a toujours connu la mode. Ses parents étaient dans le textile. Pour cet artiste dans l’âme, ce domaine qui lui plaisait beaucoup, n’était pas la priorité de sa famille. Après avoir eu son Bac, il vient en France. Et c’est à Paris où il fait des études de tourisme qu’il peut enfin aimer la mode, il rencontre des célébrités comme Paco Rabanne ou Yves Saint-Laurent. Le jour, il étudie le tourisme et le soir, il se consacre à la mode.

“Donner aux tissus africains ses vraies valeurs”  

De retour au Niger, il a un poste au ministère du tourisme mais ce n’est qu’après la mort de ses parents, qu’il s’autorise à développer sa vocation en tant que dessinateur, artiste et créateur de mode.     

« Depuis que j’ai commencé réellement à faire de la mode j’ai commencé à voyager à faire de grands défilés, je partais partout pour essayer de faire du développement de la culture, de la mode ou touristique de mon produit là où je partais. J’ai commencé carrément à m’installer à avoir des studios, des boutiques dans des pays comme la France, les États-Unis, la Côte d’Ivoire, le Maroc. Le travail paye, c’est vrai quand nous essayons de donner au textile africain ses vraies valeurs. Nous voulons montrer que l’Afrique est capable et aussi un continent créateur. »  

« L’Afrique a un savoir-faire incroyable »  

Alphadi, surnommé le « Magicien du Désert », a toujours mis en lumière dans ses collections l’Afrique dans sa pluralité.  

« Dans chaque pays africain, il y a cinquantaine de manières de parler, de manger, de s’habiller, une centaine de manières de créer, d’attacher le foulard, de se maquiller, de montrer cette dimension de la beauté, donc, l’inspiration, le travail, la création c’est en moi, tous les jours.  Mon inspiration ne finira jamais parce que je m’inspire du continent où il y a cinquante-quatre pays. L’Afrique a un savoir-faire incroyable. Les motifs africains c’est le génie qu’aujourd’hui l’Europe utilise. L’Afrique doit aussi s’inspirer de cela pour grandir et gagner de l’argent » , conclut Alphadi.

Retrouvez tous les épisodes de 100% Création sur :  

Apple PodcastCastboxDeezerGoogle Podcast Podcast AddictSpotify ou toute autre plateforme via le flux RSS.  

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :