Après Madagascar, la tempête Ana a frappé le sud-est du continent africain

après madagascar, la tempête ana a frappé le sud est du continent africain 61f1f7ac20497.jpeg
après madagascar, la tempête ana a frappé le sud est du continent africain 61f1f7ac20497.jpeg

Publié le : Modifié le :

                La tempête Ana qui s’est abattue sur Madagascar en fin de semaine dernière a gagné l’est du continent africain ce lundi 24 janvier 2022, frappant le Mozambique et le Malawi. Le bilan s’est alourdi à une cinquantaine de morts. Les inondations fragilisent un peu plus des populations déjà très vulnérables.                </p><div readability="56.202046035806">

                <p>La tempête Ana poursuit sa route destructrice. <a target="_self" href="https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220124-inondations-à-madagascar-la-rn2-axe-fondamental-du-pays-coupée" rel="noopener"><strong>Ses fortes pluies ont déjà fait beaucoup de dégâts à Madagascar</strong></a>, où les inondations et les glissements de terrain auraient selon l'Agence malgache de gestion des catastrophes naturelles fait 39 morts et 65 000 sans abris, en particulier dans la capitale, Antananarivo.

Depuis lundi, l’ouragan tropical sévit sur le continent. Trois provinces du nord et du centre du Mozambique sont touchées. Trois morts et une cinquantaine de blessés ont été recensés par l’Institut national de gestion des risques naturels. Une clinique et des écoles détruites.

Au total, un demi-million de Mozambicains pourraient être affectés par les déplacements et les dommages causés aux infrastructures, avertissent les autorités de Maputo et les Nations unies. Or ces populations, souligne Ocha, le Bureau onusien de coordination des affaires humanitaires, sont « déjà hautement vulnérables » du fait du conflit avec les jihadistes dans le nord et en raison des catastrophes naturelles précédentes.

Également frappé le Malawi, qui déplore quatre morts, est resté dans le noir lundi. La production d’électricité aurait repris ce mardi, elle avait été stoppée devant les crues soudaines qui menaçaient les générateurs. La tempête progresse désormais vers le Zimbabwe et la Zambie.

            </div>
Total
19
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :