Après Yayi Boni, c’est au tour des députés Ivoiriens de faire honte à l’Afrique

après yayi boni, c’est au tour des députés ivoiriens de faire honte à l’afrique 60fa0867ad28a.jpeg
après yayi boni, c’est au tour des députés ivoiriens de faire honte à l’afrique 60fa0867ad28a.jpeg

Il y a quelques jours, les députés ivoiriens ont organisé une marche en raison des attentats terroristes en France qui se sont déroulés à Paris le 13 Novembre dernier. Cette marche avait pour but de témoigner leur solidarité et leur compassion envers le peuple Français si durement éprouvé.
Quelques jours avant cette marche, c’était le président béninois son excellence Yayi Boni qui avait décrété une journée de deuil national suite aux attentats de Paris. On se souvient encore il y a environ 10 mois, le président Yayi Boni était le seul président qui avait beaucoup pleuré lors de la marche pour les attentats de Charlie Hebdo.
Mais la question qu’on peut se poser c’est de savoir combien de députés ivoiriens ont marché en solidarité pour les morts causés par la secte terroriste Boko Haram ? Combien de députés ont marché pour les attentats au Mali, au Nigéria, au Cameroun, au Tchad etc ?
Il faut que ce complexe des africains face aux Occidentaux et principalement face aux Français prenne fin. Les 129 Français morts ne sont pas plus importants et plus humains que les 18.000 africains morts depuis le début de la guerre contre Boko Haram.
Les 147 étudiants tués lors des attentats à l’université de Garissa au Kenya ne sont pas moins humains que les Français morts. Les milliers de Nigérians qui sont morts à cause des attentats terroristes sont tout aussi important et plein de valeur humaine comme c’est le cas des français morts lors des attentats de Paris.

Publicité

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :