Arrêté en Tunisie, l’opposant algérien Slimane Bouhafs a été remis à l’Algérie

arrêté en tunisie, l’opposant algérien slimane bouhafs a été remis à l’algérie 612eda9029fe3.jpeg
arrêté en tunisie, l’opposant algérien slimane bouhafs a été remis à l’algérie 612eda9029fe3.jpeg

Publié le :

En Tunisie, les principales ONG des droits de l’homme s’émeuvent de l’arrestation d’un opposant algérien à Tunis. Celui-ci se trouve désormais en Algérie selon la presse algérienne.

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

Il avait disparu le 25 août, à Tunis, dans des circonstances troublantes. Emmené par des hommes qui n’ont pas décliné leur identité, Slimane Bouhafs, un réfugié algérien, n’avait pas donné signe de vie jusqu’à ce que des médias révèlent qu’il se trouve désormais en Algérie.

Déjà condamné en 2016 pour des publications jugées offensantes envers l’islam et le prophète, le militant converti au christianisme a purgé près de deux ans de prison dans son pays avant de demander l’asile en Tunisie.

Les ONG s’indignent

Placé sous la protection du HCR (Haut-Commissariat aux réfugiés) depuis, l’activiste proche d’un mouvement indépendantiste kabyle – considéré comme terroriste en Algérie – pourrait être présenté à la justice prochainement, selon la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme.

De très nombreuses ONG tunisiennes se sont émus de ce cas et ont demandé à Tunis de respecter ses engagements internationaux en faveur de la protection des réfugiés qui se trouvent sur son sol. Une affaire qui intervient en parallèle de l’arrestation de l’ancien candidat à la présidentielle tunisienne, Nabil Karoui en Algérie.

► À lire aussi: L’opposant tunisien Nabil Karoui arrêté en Algérie


Il y a un silence complet des autorités tunisiennes sur cette affaire.

Jamal Msallem, président de Ligue tunisienne des droits de l’homme

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :