Cameroun : 26 élèves surpris en plein tournage d’un film p0rno.

cameroun : 26 élèves surpris en plein tournage d’un film p0rno. 60fa1590d35b4.jpeg
cameroun : 26 élèves surpris en plein tournage d’un film p0rno. 60fa1590d35b4.jpeg

C’est une scène digne d’un film X professionnel à laquelle ont assisté les habitants de bafoussam, la troisième ville du Cameroun. 26 élèves, soit 13 garçons et autant de filles, ont été arrêtés en tenues d’Adam et Ève.

Ils étaient en plein tournage d’un film pour adulte,  dans un domicile familial situé au quartier Djimoun. A chacun des quatre angles, ils avaient pris la peine d’installer une caméra. Dès le début du tournage du film, un voisin qui trouvait suspecte la présence de nombreux gamins âgés entre 13 et 20 ans, fermés dans une maison. Il a donc décidé de lancer une alerte aux autorités administratives. Une descente rapide des forces de l’ordre au lieu indiqué, permettra de surprendre ces enfants dont les classes varient entre la 4ème et la Terminale, en pleine action.

Publicité

Ces élèves ont été identifiés par la police comme faisant partie des effectifs de plusieurs établissements scolaires secondaires de Bafoussam. Notamment, les lycées de Tougang, Classique et Bilingue de Bafoussam ; ainsi que le complexe polytechnique bilingue privé laïque Tama (Copobit)…

Pris en flagrant délit, 25 ont été appréhendés et gardés à vue au commissariat central de Bafoussam. Le patron de la bande, un certain Adonald Koagne, a pu fondre dans la nature. Il est activement recherché par la police.

En guise de rappel, l’année dernière des scènes similaires s’étaient déjà produites dans d’autres lycées et collèges de Bafoussam. En effet le 18 mars 2014, 12 élèves (6 filles et 6 garçons) pour la plupart inscrits en classe de 3ème, s’étaient faits prendre en plein p*rtouze dans un domicile non loin de leur lycée. Quelques jours plus tard, au lycée Bilingue, une quarantaine d’élèves, reconnus coupables pour de des faits similaires, avaient également été exclus.

Des mesures strictes prises par les responsables de l’administration, de l’éducation et des forces de l’ordre avaient momentanément atténué ce phénomène de p*rtouze qui semble s’imposer.

Etes-vous choqués ?

Total
403
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :