Cameroun: deux jeunes abattent un homme…Arrêtés par la police, ils font des révélations!

cameroun: deux jeunes abattent un homme…arrêtés par la police, ils font des révélations! 60f9cf5de8c34.jpeg
cameroun: deux jeunes abattent un homme…arrêtés par la police, ils font des révélations! 60f9cf5de8c34.jpeg

Les faits se déroulés au quartier Nkonmondo, il y a quelques jours. Un homme dont l’identité n’a pas été révélée, a été abattu par deux jeunes âgé de 24 et 26 ans. Selon une radio locale ‘équinox’, l’homme qui a été abattu était âgé de 50 ans. La victime a été surpris dans son sommeil par deux jeunes hommes qui ont fait irruption à son domicile.

Publicité

Après avoir ordonné à la victime de les suivre sous la menace d’une arme de fabrication artisanale, l’homme de 50 ans n’a manifesté aucune résistance. Les deux brigands ont donc entraîné la victime, visiblement innocente, vers une broussaille non loin du cimetière Njo Njoh. L’homme de 50 ans sera par la suite abattu d’un coup de feu à l’aide de cette arme de fabrication artisanale que tenait l’un de ses bourreaux.

Une mort d’une extrême violence qui a plongé toute la population du quartier Nkonmondo dans une grande tristesse. D’autres habitants ont éprouvé un sentiment de profond chagrin. Selon les témoignages recueillis sur place, le quinquagénaire n’avait jusque là aucun problème avec son voisinage. Il ne présentait aucun signe d’inquiétude. Personne n’avait observé que la victime avait un quelconque problème ou des troubles de comportement.

La police criminelle de douala bonadjo qui avait ouvert une enquête, après avoir fait la découverte macabre, a réussi à mettre la main sur les meurtriers. C’est dans la reconstitution des faits que les meurtriers ont expliqué pas à pas le déroulement des faits jusqu’au meurtre proprement dit.

Selon les premières conclusions de l’enquête, les deux meurtriers avaient été envoyés par un homme qui est toujours en fuite. L’homme qui les avait envoyé pour assassiner la victime de 50 ans, avait promis la somme de trois millions de Francs CFA aux deux meurtriers. Il devait récupérer leur paquet après avoir accompli la sale besogne. Comme pour dire qu’aux yeux de ces deux bandits, la vie de l’homme est insignifiante devant l’argent.

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :