Cameroun: Le «Koki» tue toute une famille à Bagangté

cameroun: le «koki» tue toute une famille à bagangté 60f9eb7348daf.jpeg
cameroun: le «koki» tue toute une famille à bagangté 60f9eb7348daf.jpeg

Le quotidien la nouvelle Expression nous rapporte qu’une septuagénaire et ses trois petits enfants sont récemment décédés après avoir mangé un repas commun.

En effet, le drame est arrivé lorsque la grand-mère a cuisiné le mets de koki. Après la cuisson, elle s’est servie, ainsi que ses trois petits fils. En plus, les témoins rapportent qu’ils n’étaient pas les seuls à manger le fameux koki, deux enfants voisins de la maison de la septuagénaire sont passés aussi à table. A peine avoir mangé la moitié du plat,  de violents maux d’estomac les stoppent.

Publicité

Alertés par les cris d’une famille en détresse et traumatisés par la douleur, les voisins stupéfaits face à cette situation  tentaient tant bien que mal de les secourir mais en  vain. Car le temps pour les secouristes de savoir ce qui se passe, que l’un des petits-fils âgé de 6 ans rendit l’âme sur le champ, précise ledit journal. Conduit de toute urgence à la clinique Universitaire des montagnes, la grand-mère et ses deux autres petits-fils mourront aussi en un laps de temps.

Le quotidien mentionne qu’aux dernières informations, seuls les enfants du voisin ont eu la vie sauve et seraient sortis de la clinique. En revanche, La sœur ainée des enfants défunts, de retour de l’école quelques minutes avant le drame a eu la vie sauve parce qu’elle a, par coup de chance reporté la dégustation de son repas plus tard.

Notons que ce drame alimente les débats dans la ville. Certains pensent à un suicide collectif, pour d’autres cette affaire tire sa source de la sorcellerie. Seuls les résultats de l’autopsie révèleront les causes de ce drame, affirme le journal. Après quelques jours passés à la morgue de l’hôpital de district de bagangté, les victimes ont été enterrées samedi dernier.

Qu’en pensez-vous ?

Source : http://www.africapresse.com/

Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :