CAN 2021 / Blé Goudé prend position sur les palabres entre Ivoiriens et Camerounais

can 2021 / blé goudé prend position sur les palabres entre ivoiriens et camerounais 61f505f09f073.jpeg
can 2021 / blé goudé prend position sur les palabres entre ivoiriens et camerounais 61f505f09f073.jpeg

Charles Blé Goudé est très embêté par les violents clashs qui ont lieu entre Camerounais et Ivoiriens. Le match Côte d’Ivoire-Egypte a été le point d’orgue de cette bisbille entre les deux pays. Si la tension reste encore vive sur les réseaux sociaux, des personnalités des deux pays essaient de faire retomber le soufflet. Blé Goudé fait partie de ce camp qui appelle à la désescalade.

Charles Blé Goudé n’est pas pour l’escalade entre Ivoiriens et Camerounais. La polémique née entre les deux pays l’agace et il est plus que gêné aux entournures. Ses liens avec les deux pays sont très forts. C’est le cœur meurtri qu’il assiste à la guerre à fleurets mouchetés entre supportes Ivoiriens et Camerounais. La virulence des propos et réactions des deux côtés l’amènent à descendre dans l’arène pour calmer les tensions.

Publicité

Rappelant que « Le football est un sport où se mêlent toutes les passions et autres émotions », Blé Goudé invite Camerounais et Ivoiriens à se souvenir des « tournois inter-villages » qui entrainaient autant de passion même entre nationaux d’un même pays. Le décor planté, Blé Goudé endosse la posture très diplomatique du réconciliateur neutre. Là où certains Ivoiriens auraient voulu qu’il s’indigne de ce que les Camerounais ont fait.

« Depuis quelques jours, la langue et les dents se sont un peu frottées. Mais vu que ça commence à prendre d’autres proportions, pardonnez les frères, mettons tous balle à terre. Nous sommes tous africains et le football est notre jeu favori. Par ces mots, je vous demande tous pardon. S’il vous plaît désarmons les cœurs et faisons preuve de fraternité« , plaide Charles Blé Goudé.

Lire aussi: Sénégal / Macky Sall ne veut pas entendre parler de l’homosexualité à légaliser

Selon lui, « La Côte d’Ivoire et le Cameroun ont plus encore à partager qu’à diviser. Car, conseille-t-il, « Nous n’avons pas fini de bâtir ensemble. Pour finir, Blé Goudé enseigne aux Ivoiriens et aux Camerounais qu’ »il y a des batailles d’où personne ne sort vainqueur ». Un message salué massivement par les Ivoiriens et les Camerounais qui veulent en finir avec une crise qui peut prendre d’autres proportions. Derrière, les partisans de l’affrontement ne sont pas d’accord avec Blé Goudé.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :