CAN 2022: Choupo-Moting, le chouchou des Camerounais et au-delà

can 2022: choupo moting, le chouchou des camerounais et au delà 61f3487e8f1e2.jpeg
can 2022: choupo moting, le chouchou des camerounais et au delà 61f3487e8f1e2.jpeg

Publié le :

                Dans cette CAN 2022 à domicile, un Lion indomptable se distingue à cause des salves d’enthousiasme qu’il suscite à chaque apparition sur le terrain. Eric Maxim Choupo-Moting est le plus applaudi des joueurs camerounais dans cette compétition. Une cote d’amour qui n’a rien d’une surprise. En Europe aussi, l'attaquant s'attire l'affection d'à peu près tout le monde.                </p><div readability="129.086636698">

                <p><em>De notre envoyé spécial à Yaoundé,</em>

Eric Maxim Choupo-Moting sera-t-il titulaire lors du quart de finale du Cameroun, samedi 29 janvier à Douala, face à la Gambie ? Toni Conceiçao en décidera. Depuis le début de la CAN 2022, l’attaquant alterne entre un statut de remplaçant et une place dans le onze de départ.

Mais titulaire ou pas, l’avant-centre va sans doute encore battre tout le monde à l’applaudimètre. Même Vincent Aboubakar ne provoque pas autant de hourras dans les tribunes qu’Eric Choupo-Moting.

« Un honneur de jouer devant le peuple, de représenter ce maillot »

Cela n’est pas passé inaperçu au stade d’Olembé, théâtre des quatre premiers matches du Cameroun dans cette CAN. Lors des rencontres contre les Étalons et contre les Requins bleus, une clameur s’est élevée du stade quand le sélectionneur a envoyé le n°13 des Lions indomptables à l’échauffement avant de le lancer dans l’arène.

Même chose lorsqu’il a été remplacé contre l’Éthiopie et contre les Comores. Eric Maxim Choupo-Moting est ovationné, même quand il ne marque pas. Après la qualification pour les quarts de finale obtenue face aux Coelacanthes, RFI a demandé au joueur s’il avait remarqué ce traitement spécal.

Un brin gêné, le grand attaquant (1,91m) a confié avec modestie ne « pas faire trop attention à ça », sans oublier de quand même « remercier toujours le peuple ». « Chaque joueur a besoin de soutien. Savoir que le peuple est content, c’est un bon sentiment. Je suis toujours fier, c’est un honneur de jouer devant le peuple, surtout à la maison, de représenter ce maillot. Quand on joue bien, tout le monde ressent cette énergie. C’est quelque chose de spécial », a-t-il poursuivi.


Eric Maxim Choupo-Moting, tout sourire à l'entraînement des Camerounais, le 16 janvier 2022.
Eric Maxim Choupo-Moting, tout sourire à l’entraînement des Camerounais, le 16 janvier 2022. AP – Themba Hadebe

« Qui peut nous faire détester Choupo ? »

Ulrich Kevin Nkoum, 21 ans, fait partie des grands fans d’Eric Choupo-Moting. « C’est le chouchou du pays », assure l’étudiant camerounais, aspirant journaliste et pleinement investi dans cette CAN à domicile. D’après lui, il n’y a rien de surprenant à ce que les Camerounais adorent ce joueur qui porte le maillot des Lions indomptables depuis la Coupe du monde 2010 : « Il a toujours été calme, toujours traversé les problèmes avec l’équipe nationale. Il ne s’est jamais plaint, il a toujours répondu présent, peu importe les problèmes qu’a rencontré l’équipe nationale. Il nous montre qu’il nous aime, comme le Cameroun l’aime. »

« C’est un joueur au service de l’équipe. Si vous lui dites de jouer en défense centrale ou au poste de latéral, il le fera, tant qu’il joue pour le pays », insiste Ulrich Kevin. À ses yeux, le Munichois est à part : « Qui peut nous faire détester Choupo ? Lui-même ne peut nous faire le détester ! »

Il a aussi gagné les cœurs à Paris

Né en Allemagne, Eric Maxim Choupo-Moting est entré dans une autre dimension à l’été 2018 quand il est passé de Stoke City au PSG, qui l’a recruté libre de tout contrat. En deux saisons, le Camerounais a joui d’une belle cote de popularité. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance.

« Quand je repense à Choupo au PSG, deux images me reviennent : son raté face à Strasbourg et évidemment son but face à l’Atalanta. Elles résument assez bien son passage », déclare Adrien Chantegrelet, journaliste au Parisien et spécialiste du club de la capitale. « Au début, il y avait peut-être un peu de moqueries » à propos de cette recrue, pas exactement dans les standards des stars que le PSG attire.

<div class="m-em-image">

Neymar célébrant avec Eric Maxim Choupo-Moting le but capital de ce dernier avec le PSG contre l'Atalanta Bergame, en quarts de finale de la Ligue des champions, le 12 août 2020.
Neymar célébrant avec Eric Maxim Choupo-Moting le but capital de ce dernier avec le PSG contre l’Atalanta Bergame, en quarts de finale de la Ligue des champions, le 12 août 2020. AP – David Ramos
    </div>« <em>Et au final, les supporters s’y sont attachés parce qu’ils ont vu quelqu’un qui, malgré ses carences, donnait tout pour le club et était pleinement investi. Ce n’est pas toujours le cas dans ce club</em> », poursuit le journaliste. L’affection du public du Parc des Princes était telle que le Lion indomptable a eu droit à sa propre chanson.

Outre sa bonhomie, Choupo-Moting avait l’avantage de parler français et anglais. Un atout dans un vestiaire aussi international. « Il était extrêmement apprécié en interne. Il fédérait et rassemblait les différents clans », note Adrien Chantegrelet. C’est ainsi qu’Eric Maxim Choupo-Moting est « parti par la grande porte », direction le Bayern Munich, où il fait aussi l’unanimité. Une habitude.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :