CAN 2022: le Burkina élimine un valeureux Gabon et file en quarts

can 2022: le burkina élimine un valeureux gabon et file en quarts 61ee027e7361f.jpeg
can 2022: le burkina élimine un valeureux gabon et file en quarts 61ee027e7361f.jpeg

Publié le :

                A l’issue d’un match magnifique d’engagement, où il a fallu passer par les prolongations et les tirs aux buts, le Burkina Faso est venu à bout du Gabon (1-1, tab : 7-6 ) dans le premier huitième de finale de la CAN 2022. Les Etalons joueront leur quart de finale contre le vainqueur de Nigeria-Tunisie ce dimanche 23 janvier 2022.                </p><div readability="110.14805644962">

                <p><em>De notre envoyé spécial à Limbé,</em>

Ce fut une rencontre plaisante à suivre sur les hauteurs de Limbé entre deux équipes qui ont joué pour gagner, chacune à sa façon. Un match rythmé, avec de l’engagement, beaucoup d’engagement en atteste les 12 cartons jaunes et un rouge distribués par l’arbitre marocain Rédouane Jiyed. A la fin, le Burkina, qui a été longtemps devant, a fini par faire tomber le Gabon après une série de tirs-au-but dantesque.

<a class="m-em-image" href="https://graphics.rfi.fr/can-2022-calendrier-resultats/">

    </a>Le Gabon a fait son match, plein de vitalité, de vitesse, d’énergie, de volonté extraordinaire même à 10 après l’expulsion de Sidney Obissa (67e). Mais les hommes de Patrice Neveu sont tombés sur une équipe du Burkina Faso, réaliste d’abord et chanceuse à la fin.</p><h2>Bertrand Traoré rate le penalty…</h2><p>Le premier fait de jeu arrive à la 14e minute quand l’arbitre siffle un penalty pour le Burkina, dominé, pour une faute peu évidente d’Obissa sur Kaboré. Très peu évidente même après les multiples ralentis. M. Jiyed ne jugera pas utile d’aller consulter la VAR. Peu importe, les Etalons ratent une grosse opportunité avec Bertrand Traoré qui manque le penalty en envoyant le ballon sur la barre transversale (18e). Le capitaine va avoir très vite l’occasion de se rattraper dix minutes plus tard. Sur une passe de Dango Ouattara, qui transperce la défense, l’ex-joueur de Lyon ne rate pas cette fois-ci son duel face à Amonome sorti à sa rencontre. D’un plat du pied, il ouvre le score avec l’aide du poteau (28e).

Les Panthère pourtant dominateurs, avec plus de 60% de possession en première période, sont cueillis à froid. Boupendza, à la réception d’une belle ouverture de Ecuele Manga, pense remettre les compteurs à zéro en marquant à bout portant face à Koffi. Mais l’attaquant d’Al Arabi (Qatar) est signalé hors-jeu.

Les Gabonais à dix

Le tournant de la rencontre intervient à la 67e minute. Sidney Obissa est en effet logiquement expulsé pour un deuxième carton jaune. Les protestations d’Ecuele Manga et de Denis Bouanga, qui écopent d’un avertissement, n’y changeront rien ; les Gabonais vont disputer plus de 55 minutes (en comptant les prolongations) à 10 contre 11. Malgré ce handicap, les hommes de Neveu tenteront tout, quitte à s’exposer aux contres Burkinabè. Bertrand Traoré rate ainsi son duel et le doublé face à Amonome (75e). Touré (8ee) et Guira (84e) également. On se dit que, c’en est fini des Panthères, mais sur un ultime corner, Adama Guira marque contre son camp sous la pression d’Ecuele manga (91+1). Le Gabon revient de loin, le Burkina peut s’en vouloir.

Les Etalons dominent les prolongations et manquent de faire la différence avant les tirs aux but par Abdoul Tapsoba qui se voit refuser un but (101e) et manque son face-à-face devant Jean-Noël Amonome. Rien ne sera marqué. Place donc aux tirs-au-but.

Ismahila Ouedraga, tireur décisif

Guelor Kanga, quatrième tireur gabonais, est le premier à craquer ; son tir est stoppé par Hervé Koffi. Saidou Simpore, qui suit rate l’opportunité de donner l’avantage aux siens et envoie son ballon dans les tribunes. Les cinquièmes tireurs réussissent. La série reprend avec Ecuele manga qui marque avec un peu de chance. Guira, buteur malheureux contre son camp, prend à contrepied Amonome. Autchanga marque, Konaté réplique.

Ngakoutou, 9e tireur, expédie sa frappe au-dessus de la transversale. Au tour d’Abdoul Tapsoba, qui a la balle de la qualification dans ses pieds. Le droit échoue face à Amonome. Insoutenable suspense ! Lloyd Palun trouve l’arrête de Koffi. Cette fois, Ismahila Ouedraga ne tremble pas et envoie son tir dans le petit filet en même temps que le Burkina en quart de finale.

            <div id="em-WBMZ126841-RFI-FR-20220121" class="m-em-flash" readability="7">
                        <p class="a-em-title">CAN 2022: Suivez Burkina Faso-Gabon en huitièmes en direct


                        <figcaption class="m-em-flash__legend">
                <span class="a-media-legend">

                </span>
            </figcaption>
                </div>


<a class="m-em-image" href="https://graphics.rfi.fr/can-2022-calendrier-resultats/">

    </a>


            </div>
Total
17
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :