CAN 2022: le Gabon contrarie le Ghana sur le fil

can 2022: le gabon contrarie le ghana sur le fil 61e22535bd5dd.jpeg
can 2022: le gabon contrarie le ghana sur le fil 61e22535bd5dd.jpeg

Publié le :

                Longtemps mené par le Ghana après un but d’André Ayew, le Gabon a trouvé les ressources pour arracher le point du match nul dans les dernières minutes (1-1), vendredi 14 janvier. Les Blacks Stars font du surplace et ressortent de cette rencontre avec beaucoup de frustration. Tout reste possible dans ce groupe C de la CAN 2022.                </p><div readability="95.351156503454">

                <p><em>De notre envoyé spécial au stade Ahmadou-Ahidjo,</em>

On les avait quittés mécontents de leur prestation et du résultat acquis au stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé, le 10 janvier. Ce jour-là, les Ghanéens avaient livré un mauvais match et s’étaient inclinés dans les dernières minutes face au Maroc.

Ce vendredi 14 janvier, dans la même enceinte portant le nom du premier président camerounais, les hommes de Milovan Rajevac ont retrouvé un jeu plus maîtrisé. Mais le goût de la victoire leur a échappé dans les derniers instants, pour laisser place à celui de l’amertume.

André Ayew dans un club très fermé

Débuté sur un rythme très élevé, ce deuxième match du jour, disputé après la qualification du Maroc contre les Comores, a tourné en faveur des Black Stars grâce à André Ayew. Le capitaine ghanéen a ouvert le score sur un geste magnifique : à 25 mètres de la cage gabonaise, l’attaquant a été servi, s’est retourné et a décoché un tir limpide que Jean-Noël Amonome a laissé passer (18e).

En plus de libérer le Ghana, ce but permet à André Ayew d’entrer dans l’histoire de la CAN : il est le quatrième joueur à marquer au moins un but dans six éditions différentes de la compétition (2010, 2012, 2013, 2017, 2019 et donc 2022), après le Zambien Kalusha Bwalya, le Camerounais Samuel Eto’o et le Ghanéen Gyan Asamoah. Cela valait bien une célébration remarquée pour le premier fils d’Abedi Pelé, qui porte encore à l’arcade sourcilière gauche les stigmates du premier match de cette CAN 2022.

Allevinah marque, le Ghana écœuré

Commencé sur un gros rythme, ce Gabon-Ghana a baissé en intensité à mesure que les minutes de la première période défilaient. Après la pause, les Panthères, privées de Pierre-Emerick Aubameyang et de Mario Lemina, ont appuyé sur l’accélérateur pour inverser la tendance autour de l’heure de jeu. Joseph Wollacott a dû s’employer pour mettre en échec Jim Allevinah (60e) et Johann Obiang (62e)

Et à force de vouloir gagner du temps, les Black Stars ont été crucifiés dans les dernières minutes. Alors qu’un joueur ghanéen avait été touché et que les Black Stars avaient mis le ballon en touche, les Gabonais ne l’ont pas rendu et Jim Allevinah, après un dribble, a enfin trompé la vigilance de Wollacott (88e). André Ayew et les siens ont eu beau s’emporter envers la sélection gabonaise, le but a été validé.

Au coup de sifflet final, les nerfs ont lâché chez plusieurs joueurs des Black Stars, et l’arbitre a dû sortir du terrain entouré d’agents de sécurité. Pendant ce temps-là, les Panthères fêtaient ce point arraché avec leurs supporters. Ce soir, ils sont bien les plus heureux car avant la dernière journée, ils consolident leur deuxième place du groupe C avec 4 points. Un match nul face au Maroc leur suffira à l’assurer pour de bon. Pour le Ghana (troisième, 1 point), la course aux huitièmes de finale se complique sérieusement.

Retrouvez tous les résultats du tournoi sur notre site.

            <div id="em-WBMZ121655-RFI-FR-20220107" class="m-em-flash">


                        <figcaption class="m-em-flash__legend">
                <span class="a-media-legend">
                    CAN 2022: suivez en direct le match Gabon - Ghana
                </span>
            </figcaption>
                </div>



            </div>
Total
8
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :