Centrafrique: la CPS inculpe un commandant de l’armée pour crimes contre l’humanité

centrafrique: la cps inculpe un commandant de l’armée pour crimes contre l’humanité 63379a631003e.jpeg
centrafrique: la cps inculpe un commandant de l’armée pour crimes contre l’humanité 63379a631003e.jpeg

Publié le :

                La Cour pénale spéciale, mise sur pied pour juger des violations des droits humains dans le pays, a annoncé dans un communiqué l'inculpation de Vianney Semndiro. Ce militaire toujours actif, a été arrêté récemment.                </p><div readability="57.661897191309">

                <p>Vianney Semndiro est poursuivi pour différents crimes, dont des meurtres et des disparitions forcées, commis entre 2009 et 2013 lorsqu’il était, sous la présidence de François Bozizé, en charge de la prison militaire de Bossembele, à l'époque surnommée « Guantanamo » en raison des sévices qui y étaient commis.

Son arrestation et la perspective d’un procès sont donc une bonne nouvelle pour Evrard Bondade, secrétaire général de l’Observatoire centrafricain des droits de l’homme (OCDH). « C’est lui qui avait la responsabilité de cette prison puisqu’il était le commandant en chef. Cela sous-entend qu’il est responsable des actes de torture et de violation massive des droits de l’homme ou de crimes contre l’humanité que lui reproche aujourd’hui la CPS. Ça a fait l’objet d’une documentation intense. Les ONG de défense des droits de l’homme nationales et internationales se sont penchées dès la première heure sur cette question. » 

« Il y a des victimes qui sont encore vivantes, rappelle le responsable de l’OCDH. Les informations qui nous parvenaient de ses victimes laissent croire qu’il était à l’origine des nombreuses violations des droits de l’homme. Ces victimes sont encore vivantes pour certaines, d’autres seront des témoins oculaires par rapport à l’accusation, que la CPS a formulé contre ce monsieur. Nous, en tant que défenseur des droits de l’homme, ne pouvons qu’applaudir la CPS, mais nous encourageons la CPS à aller de l’avant et mettre la main sur d’autres criminels qui sont encore dans la nature.  Pour qu’effectivement, ils se mettent à la disposition de la justice et répondent de leurs actes. » 

            </div>
Total
9
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :