Conflit au Tigré en Éthiopie: «La prise de Lalibela est un nouveau tournant dans ce conflit»

conflit au tigré en Éthiopie: «la prise de lalibela est un nouveau tournant dans ce conflit» 610f38d71575c.jpeg
conflit au tigré en Éthiopie: «la prise de lalibela est un nouveau tournant dans ce conflit» 610f38d71575c.jpeg

Publié le :

En Éthiopie, les forces rebelles du TPLF se sont emparées hier de la ville de Lalibela, un lieu célèbre pour ses églises taillées dans le roc et classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Selon des témoins, les forces de sécurité auraient déserté avant l’attaque, la ville serait donc tombée sans aucune résistance. 

Depuis novembre dernier, des combats font rage depuis que le Premier ministre éthiopien, Abiy Hamed, a envoyé ses troupes pour renverser le TPLF, le parti régional qui a longtemps dominé la politique nationale avant l’arrivée d’Abiy Hamed au pouvoir. Le Premier ministre justifie cette intervention militaire par la nécessité de riposter aux attaques répétées des rebelles tigréens contre les camps de l’armée. Analyse de la situation avec Eloi Ficquet, maître de conférences à l’EHESS et ancien directeur du Centre français d’études éthiopiennes.

Total
2
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :