Conflit au Tigré: l’UA demande à l’Éthiopie de laisser un accès libre aux humanitaires

conflit au tigré: l’ua demande à l’Éthiopie de laisser un accès libre aux humanitaires 6132ce2d4c9dd.jpeg
conflit au tigré: l’ua demande à l’Éthiopie de laisser un accès libre aux humanitaires 6132ce2d4c9dd.jpeg

Publié le :

Le Tigré est en guerre depuis dix mois, et désormais touché par la famine. L’organisation continentale a récemment nommé Olusegun Obasanjo comme son nouveau représentant pour la Corne de l’Afrique. L’ancien président nigérian est chargé du dossier tigréen. L’Union africaine demande aux rebelles du TPLF et au gouvernement d’Abiy Ahmed de mettre fin aux hostilités pour gérer la crise humanitaire.

Avec notre correspondant à Addis Abeba, Noé Hochet-Bodin

Pour le commissaire de l’Union africaine aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye, la première tâche d’Olusegun Obasanjo sera de faire taire les armes dans le nord de l’Éthiopie et de rassembler les deux parties.

Ils doivent se mettre d’accord tout de suite sur un cessez-le-feu permanent et inclusif au Tigré. Les guerres civiles sont les plus douloureuses, car ce sont des frères, des sœurs, des cousins et des amis qui s’entretuent.

C’est d’ailleurs la première fois que l’organisation parle de guerre civile en Éthiopie. Le représentant pour la Corne de l’Afrique de l’UA va aussi travailler à la mise en place d’un corridor humanitaire sécurisé.

Nous reconnaissons les efforts du gouvernement éthiopien mais nous lui en demandons plus, pour s’assurer que les Ethiopiens ne meurent pas de faim. Les femmes et les enfants ne doivent pas payer le prix d’un conflit dont ils ne portent pas la responsabilité.

Bankole Adeoye en profite pour appuyer la position du Kenya à la tribune de l’ONU, qui demandait à l’Éthiopie de retirer le TPLF de la liste des organisations terroristes, pour pouvoir mener à bien des négociations.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :