Congo-B.: le journaliste Raymond Malonga libéré après six mois de détention

congo b.: le journaliste raymond malonga libéré après six mois de détention 6115cfef321f9.jpeg
congo b.: le journaliste raymond malonga libéré après six mois de détention 6115cfef321f9.jpeg

Publié le :

Il se sent soulagé, mais déplore les conditions de sa détention.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

Arrêté sur son lit d’hôpital en février, il avait été jugé et condamné à six mois d’emprisonnement ferme et à une amende 30 millions de FCFA (45 000 euros) pour avoir diffamé l’épouse d’un dignitaire du pouvoir, le journaliste Raymond Malonga a été libéré mercredi 11 août après avoir purgé  sa peine.

Sa chemise à manches longues couvre le corps, visiblement fatigué, Raymond Malonga, le directeur de l’hebdomadaire satirique indépendant Sel-Piment a été accueilli à sa sortie de prison par des membres de sa famille, ainsi que par quelques responsables d’ONG de défense des droits humains.

« Conditions déplorables »

Le journaliste a exprimé son soulagement, tout en soulignant ses problèmes de santé. « Je suis un peu soulagé malgré la maladie. Je souffre vraiment d’hypertension », a-t-il déclaré.

Après six mois en prison, Raymond Malonga dit avoir été détenu dans des conditions très difficiles. « Là-bas, les conditions sont les conditions de détention sont déplorables. Il y a toujours la chaleur, même si vous avez un ventilateur. À la maison d’arrêt, l’oxygène n’est pas pur parce qu’il n’y a pas d’arbres », s’est-il lamenté.

Raymond Malonga a affirmé que tous les détenus, ou presque, sont mal nourris. Il a dénoncé également le fait que des prisonniers passent plusieurs années en détention, sans être jugés.

Total
7
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :