Congo-B: un candidat du parti au pouvoir exclu des législatives pour propos «tribalistes»

congo b: un candidat du parti au pouvoir exclu des législatives pour propos «tribalistes» 62c0f35edef90.jpeg
congo b: un candidat du parti au pouvoir exclu des législatives pour propos «tribalistes» 62c0f35edef90.jpeg

Publié le :

                Le candidat Léonidas Motom quarantenaire du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) qui se présentait aux législatives du 10 juillet a été exclu de la course électorale à cause des propos jugés « <em>tribalistes et rétrogrades</em> » par sa propre formation politique. Il se présentait dans la deuxième circonscription de Ouesso, au nord du Congo-Brazzaville.                </p><div readability="59.296551724138">

                <p><em>Avec notre correspondant à Brazzaville</em>, <strong>Loïcia Martial</strong>

Dans une vidéo diffusée depuis le début de la semaine sur les réseaux sociaux, Léonidas Motom, candidat investi par le PCT, a présenté sa circonscription comme celle qui ne peut être gérée que par un membre du PCT et surtout un natif, lors d’un meeting de campagne.

Suite à ses propos, Guy-Georges Mbaka, ministre en charge de l’organisation des élections, a fait retirer sa candidature.

Peu avant, le porte-parole du PCT, Parfait Iloki a indiqué, dans une déclaration devant la presse, que le parti se désolidarisait du député sortant : « Le secrétariat permanent se dissocie totalement de ces comportements rétrogrades qui divisent le peuple congolais. C’est ainsi qu’il désapprouve les propos inacceptables tenus par le candidat Léonidas Motom investi dans la circonscription électorale de Ouesso 2. Lesquels propos se détachent totalement de la ligne politique du Parti congolais du travail », s’est exprimé Parfait Iloki.

Venu de la diaspora française, Léonidas Motom a été nommé ministre de la Culture en 2016. Poste qu’il n’occupera que pendant un an. Élu député à Ouesso 2, il était aussi jusque-là deuxième questeur de l’Assemblée nationale depuis 2017.

À lire aussi: Congo-B: les candidats indépendants tentent leurs chances pour les législatives

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :