Coronavirus: Pékin referme les sites culturels et sportifs

La ville de Pékin a décidé de refermer les sites sportifs et culturels à la suite d’une soudaine réapparition du coronavirus, annonce ce lundi la mairie de la capitale chinoise.

49 nouveaux cas dans le pays

Le ministère de la Santé a fait état lundi de 49 nouveaux cas à l’échelle nationale. Parmi eux, 36 sont liés au marché de gros de Xinfadi dans le sud de Pékin, ce qui alimente les craintes d’une deuxième vague épidémique. Ce marché assure une grande part de l’approvisionnement de la capitale.
    
Un haut responsable de l’arrondissement de Haidian a rapporté la découverte de personnes contaminées sur un autre marché de gros, celui de Yuquandong, dans le nord-ouest de la capitale. Il était gardé lundi par de nombreux policiers et gardiens. Les autorités ont décrété la fermeture du lieu de vente ainsi que des écoles alentour et ordonné le confinement de 10 zones résidentielles situées à proximité, interdisant aux habitants d’en sortir. Ils pouvaient toutefois récupérer des colis acheminés par des livreurs à travers les portes d’accès.

Parmi les personnes ayant été en contact proche avec des malades liés au marché de Yuquandong, certaines ont été placées d’office en quarantaine. D’autres devront porter en permanence des “thermomètres intelligents” afin de pouvoir surveiller à distance leur température. 

11 “zones résidentielles” confinées

Le concept de “zone résidentielle”, propre à la Chine, consiste en un espace de plusieurs bâtiments entourés de grilles ou de murs, dont l’accès n’est en général possible que par une ou deux entrées – rendant le confinement d’autant plus facile à appliquer. Onze de ces quartiers, où peuvent habiter des milliers de personnes, avaient déjà été confinés à proximité du marché de Xinfadi. L’accès de tous les quartiers résidentiels de Pékin va être de nouveau interdit aux non-résidents, a annoncé à la presse un haut responsable de la mairie.
    
Pékin a lancé depuis quelques jours une grande campagne de dépistage. Elle concerne désormais les personnes qui travaillent sur les deux marchés incriminés, celles qui habitent à proximité et celles qui s’y sont rendues récemment. Face à ce rebond du virus, plusieurs villes chinoises ont déconseillé à leurs habitants de se rendre à Pékin.

Pénuries de produits frais

La mairie de Pékin a démis de leurs fonctions deux hauts responsables de l’arrondissement de Fengtai, où est situé Xinfadi, ainsi que le directeur général du marché. Quelques pénuries de produits frais, pour l’instant limitées, se font également sentir. 
    
Un total de 177 personnes sont actuellement atteintes de la maladie Covid-19 en Chine, dont deux gravement, selon les chiffres officiels. Il s’agit du niveau le plus élevé depuis début mai. Aucun mort n’a été signalé dans le pays depuis mi-mai.

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :