Côte D’Ivoire: le Premier Ministre Démissionne, Dissout Le Gouvernement Après Les Sondages

ABIDJAN (Reuters) – Le Premier ministre de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a démissionné et dissout le gouvernement lundi, un mouvement qui avait été prévu après les élections du mois dernier, mais qui a été retardé de deux jours par une mutinerie de l’armée.

Duncan aurait dû se retirer samedi, mais s’est arrêté après les soldats dissidents ont pris les bases de l’armée dans les villes à travers le pays ouest-africain le vendredi exigeant des paiements de bonus.

Il a fallu 48 heures pour parvenir à l’accord pour étouffer la révolte dans une armée qui se compose de troupes gouvernementales et d’anciens rebelles et déchiré avec des divisions.

“J’ai présenté ma démission et celle du gouvernement”, a-t-il déclaré après une rencontre avec le président Alassane Ouattara.

Ouattara garda sa majorité dans les sondages parlementaires du 18 décembre. Mais les élections législatives sont habituellement suivies d’un changement de gouvernement en tant que question de procédure.

Les démissions ouvrent la voie à la mise en œuvre des mesures contenues dans une nouvelle constitution.

La Côte d’Ivoire est l’économie francophone la plus importante et la plus prospère d’Afrique de l’Ouest, ainsi que le principal producteur mondial de cacao. En 2011, elle est née d’une série de guerres courtes et d’une crise prolongée qui a duré près d’une décennie pour reprendre sa place en tant que moteur économique de la région.

Ouattara a signé une nouvelle constitution qui avait été approuvée par référendum en loi en novembre, en le plaçant comme la manière d’assurer la paix est maintenue en Côte d’Ivoire.

Il modifie les clauses de l’ancienne Constitution qui sont à l’origine du conflit, notamment en ce qui concerne les exigences de nationalité pour les candidats à la présidence.

Bien que largement résolu, les séquelles du conflit ont laissé le gouvernement en otage à une armée mal disciplinée et factionnalisée, et l’incapacité d’Ouattara à le régner menace de miner son succès économique.

Total
0
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :