Deux militaires congolais tués par des soldats burundais

deux militaires congolais tués par des soldats burundais 6139602a0ec0a.jpeg
deux militaires congolais tués par des soldats burundais 6139602a0ec0a.jpeg

Deux militaires de la République démocratique du Congo (RDC) ont été tués dans une altercation avec leurs homologues burundais sur le lac Tanganyika, a-t-on appris de sources congolaises, locale et militaire.

« Deux militaires congolais sont morts et un autre a été capturé » à l’issue d’un « incident » survenu entre les marines congolaise et burundaise dans la nuit de lundi à mardi sur le lac Tanganyika, frontalier des deux pays, a déclaré le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée congolaise dans la province du Sud-Kivu (Est).

« L’incident est survenu par manque de communications, mais aussi à cause de l’obscurité sur le lac. La marine congolaise était en patrouille de reconnaissance quand elle a été confondue avec des bandits par la marine burundaise« , a-t-il expliqué dans un message à l’AFP.

Selon un responsable de la société civile de la localité de Mboko, située sur la rive congolaise du lac, en revanche, des échanges de tirs ont opposé les deux forces après que les militaires congolais « s’en sont pris à des pêcheurs burundais à qui ils avaient ravi 5 litres de carburant« .

Très poissonneux, le Tanganyika est le deuxième plus grand lac d’Afrique, s’étendant du nord au sud sur près de 680 km de long. D’une superficie comparable à celle de la Belgique (33.000 km2), ses rives s’étirent le long de quatre pays: la RDC, le Burundi, la Zambie et la Tanzanie.

Que pensez-vous de cet article?

Total
19
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :