Deux Nigérianes tabassent un policier pour les avoir traitées de pr0sti.tuées

deux nigérianes tabassent un policier pour les avoir traitées de pr0sti.tuées 631160c2edd16.jpeg
deux nigérianes tabassent un policier pour les avoir traitées de pr0sti.tuées 631160c2edd16.jpeg

Deux femmes nigérianes ont été arrêtées pour avoir agressé un policier et créé une nuisance à Bangalore, en Inde.

Selon le Times of India, les femmes ont battu l’officier sur Brigade Road après qu’il ait tenté de les chasser, affirmant qu’il se faisait tard pour qu’elles errent dans la région. Cependant, les femmes nigérianes ont allégué que les policiers les avaient accusées de « solliciter des clients ».

L’incident s’est produit à 1h30 du matin le lundi 29 août 2022, alors que les fêtardes s’apprêtaient à rentrer chez elles après que les restaurants et les pubs aient commencé à fermer.

La police a déclaré que le sous-inspecteur adjoint Venkataramana et le chef de police Nagaraj, tous deux attachés au poste de Cubbon Park, étaient en patrouille de nuit. Ils ont trouvé quatre femmes nigérianes marchant en état d’ébriété et causant une « nuisance » en abusant des passants. La police a arrêté leur véhicule et a dit aux femmes de quitter les lieux.

Cependant, une dispute a éclaté alors que deux des femmes s’en prenaient aux flics, les accusant d’être irrespectueux. Des passants, dont des chauffeurs de pousse-pousse et des livreurs de nourriture, se sont rassemblés et ont commencé à enregistrer l’incident.

LIRE AUSSI: Nigeria: Un policier tué par la foule pour avoir abattu une femme enceinte

Les femmes ont allégué que les policiers les avaient accusées d’être des prOstituées et s’étaient comportées grossièrement. Une bagarre a très vite éclaté, les femmes faisant pleuvoir des coups sur les policiers.

Les policiers ont informé le poste de police d’Ashoknagar de l’attaque et demandé du personnel supplémentaire, dont une sous-inspectrice, s’est précipitée sur les lieux. Les deux femmes ont été arrêtées et emmenées au poste de police. Elles ont ensuite été soumises à un examen médical, qui a confirmé qu’elles étaient ivres.

Les deux femmes sont accusées d’avoir créé des nuisances publiques et aussi d’avoir empêché les policiers d’exercer leurs fonctions.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :