Dubaï : la police arrête sept ressortissants africains

dubaï : la police arrête sept ressortissants africains 62dca3f9aa8e3.jpeg
dubaï : la police arrête sept ressortissants africains 62dca3f9aa8e3.jpeg

La police de Dubaï a arrêté un groupe de ressortissants africains, impliqués dans une violente bagarre.

Des vidéos de la bagarre devenues virales sur les réseaux sociaux ont montré les suspects s’agressant et endommageant des biens publics. La police, dans un communiqué du jeudi 21 juillet 2022, a déclaré que les suspects sont d’origine africaine et a mis en garde les habitants contre de tels comportements, soulignant comment ils affectent la sécurité dans l’Emirat.

« La police de Dubaï a arrêté un groupe de personnes, qui étaient engagées dans une vive dispute dans leur résidence à des heures tardives. Le groupe d’Africains est apparu dans une vidéo virale sur les plateformes de médias sociaux alors qu’ils se battaient dans un lieu public et endommageaient des biens »,  lit-on dans la déclaration.

« Une affaire pénale a été enregistrée contre les suspects et ils seront déférés au parquet pour suite à donner », indique le communiqué.

Dubaï : la police arrête sept ressortissants africains

« La police de Dubaï met en garde contre un tel comportement inacceptable et exhorte les membres de la communauté à signaler un tel comportement négatif via » Police Eye Service « sur l’application de la police de Dubaï ou en appelant la hotline d’urgence 999.

La Force a également averti le public de la publication ou de la transmission de clips pour éviter toute responsabilité légale conformément à l’article 52 de la loi fédérale n ° 34 de 2021 sur la lutte contre les rumeurs et les cybercrimes.

« La loi stipule que quiconque utilise le réseau d’information pour annoncer, diffuser,  rediffuser, faire circuler ou refaire circuler des nouvelles ou des données, ou diffuser des nouvelles provocatrices qui inciteraient ou provoqueraient l’opinion publique, troubleraient la paix publique, répandraient la terreur parmi les gens ou porteraient atteinte à l’intérêt public, à l’économie nationale, à l’ordre public  , ou la santé publique sera puni d’au moins un an d’emprisonnement et d’une amende d’au moins 100 000 Dh ».

Total
9
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :