#FreeBritney: des fans de Britney Spears manifestent à Los Angeles contre sa mise sous tutelle

La tutelle de la chanteuse mise en place il y a douze ans est à nouveau discutée cet été devant la justice américaine. Ses fans se mobilisent contre ce qu’ils considèrent comme une mesure abusive.

Britney Spears peut compter sur ses fans les plus dévoués. Mercredi, ils ont été une cinquantaine à se réunir devant le tribunal Stanley Mosk de Los Angeles pour réclamer la fin de sa tutelle, mise en place en 2008. Les manifestants ont brandi des pancartes marquées du hashtag #FreeBritney (“Libérez Britney”), le mouvement qui enfle sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. L’événement avait lieu alors qu’une audience se tenait pour réévaluer cette décision de justice. Elle a finalement été reportée au 19 août, d’après Variety.

La tutelle de Britney Spears a été mise en place il y a douze ans par ses proches. Cette décision juridique faisait suite à l’année 2007, lorsque la chanteuse, en proie à des troubles mentaux, avait rasé son crâne dans un salon de coiffure devant les objectifs des paparazzi, avant de sortir et de les menacer avec un parapluie. Depuis, ses proches peuvent contrôler sa fortune et certains aspects de son quotidien, toujours d’après Variety. Son père était responsable de cette tutelle jusqu’à l’année dernière, lorsqu’il a été remplacé en raison de ses propres soucis de santé. Depuis, le rôle revient à Jodi Montgomery, l’une de ses managers, selon TMZ.

Des conditions troubles

Les contours de cette tutelle sont opaques. Mais douze ans plus tard, ses fans estiment qu’elle est abusive et qu’elle représente une entrave à sa liberté. Sur les réseaux sociaux, ils assurent qu’elle ne peut pas conduire, voter ou contrôler ses propres dépenses, comme le rapporte Forbes. Les admirateurs de la star estiment que ses proches cherchent à garder la main sur sa fortune, estimée à 59 millions de dollars par Business Insider:

“Bien que je pense qu’il puisse y avoir d’autres raisons pour cet arrangement, l’argent est un paramètre clé dans la décision de maintenir cette tutelle”, assure Kevin Wu, créateur de la page @freebritneyla sur Instagram, à Variety.

En outre, beaucoup interprètent les publications de la star sur les réseaux sociaux comme des appels à l’aide.

Une manifestation similaire avait déjà eu lieu au printemps dernier. À l’époque, ils protestaient contre l’internement temporaire de Britney Spears dans un établissement psychiatrique, estimant que cette décision avait été prise contre son gré.

Son frère sort du silence

La famille de Britney Spears évite les prises de paroles sur le sujet. Mais jeudi, son grand frère Bryan s’est exprimé dans le podcast américain As Not Seen On TV en assurant qu’elle a “toujours voulu se débarrasser” de cette tutelle: “C’est une situation très frustrante (…) Avoir constamment quelqu’un qui vous dit quoi faire ne peut qu’être frustrant.” Il assure néanmoins que ce placement sous tutelle est été très bon pour (leur) famille”:

“Nous nous sommes tous rassemblés, et tout le monde n’était pas d’accord; chacun avait son opinion (…) mais au final je pense que nous avons pris la bonne décision.” Et de s’inquiéter des conséquences que pourraient avoir la levée de la tutelle, Britney Spears ayant toujours été guidée: “Elle est entourée d’une équipe depuis qu’elle a 15 ans, alors jusqu’à quel point les personnes qui l’entourent peuvent-elles disparaître ou être réduites en nombre?”.

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :