Fronde anti-Kabund au sein de l’UDPS

fronde anti kabund au sein de l’udps 61414968a053c.jpeg
fronde anti kabund au sein de l’udps 61414968a053c.jpeg

Les « Pionniers » de l’UDPS se sont réunis lundi à Kinshasa avant de diffuser une déclaration rejetant le « mandat spécial » accordé unilatéralement – et en dehors de ce que prévoient les statuts du parti – par Félix Tshisekedi à Jean-Marc Kabund-a-Kabund, en 2019, pour transformer ce secrétaire général en président ad interim de la formation politique. Les pionniers exigent le retour à la légalité et stigmatisent les dérives du « parti cher à Etienne Tshisekedi ».

Le Collectif des Cadres et membres de l’UDPS-Tshisekedi, appelé couramment « les Pionniers », lors d’une réunion lundi à Kinshasa dans une salle de l’Eglise du Christ au Congo (protestante), a diffusé une déclaration très sévère vis-à-vis de la direction actuelle de ce parti – la principale des quatre factions revendiquant le nom UDPS.

https://afrique.lalibre.be/36307/rdcongo-polemique-sur-qui-doit-diriger-ludps/

« Intolérance et tribalisme »

Evocant le pays, elle stigmatise « le climat d’intolérance, de tribalisme et de zizanie que des pêcheurs en eaux troubles s’évertuent à créer ». Elle salue le programme d’action du président Félix Tshisekedi, notamment « la gratuité de l’enseignement (NDLR: primaire), les efforts de pacification à l’est, la lutte contre la corruption, l’Etat de droit, les grands travaux » mais regrette « qu’un grand nombre des cadres du parti (soit) tenu à l’écart de la gestion du pays ». Le texte critique « l’esprit de lucre » et « d’affairisme qui continue à élire domicile dans les institutions de la République », comme sous les régimes précédents.

Quant au parti lui-même, il est « en déliquescence ». « Par absence d’un leadership clairvoyant, l’UDPS-Tshisekedi connaît une crise sans précédent née de » divers points, au premier rang desquels les Pionniers citent « l’octroi d’un mandat spécial qui énerve (sic) les dispositions statutaires; la mauvaises gestion des ressources humaines et financières; la violation intempestive des prescrits statutaires et réglementaires; l’intensification des conflits et des divisions internes; l’égocentrisme et la recherche du pouvoir pour le pouvoir; la volonté d’enrichissement personnel et rapide », etc…

https://afrique.lalibre.be/63399/rdc-culte-et-ignares-kabuya-et-kabund-superstars/

« Rejet pur et simple du mandat spécial » à Kabund

Et les Pionniers de souligner que l’UDPS « est le produit d’une lutte âpre de près de 40 ans » et est « un parti des patriotes déterminés à améliorer les conditions de vie de leurs concitoyens et à transformer la société congolaise ». Ayant rappelé que la formation « compte dans ses rangs des cadres de haut niveau », le texte « prône le triomphe de la méritocratie ».

Les Pionniers « exige(nt) le retour à la légalité » au sein du parti et notamment l’installation du « directoire » prévu par ses statuts pour le diriger après le départ du président Felix Tshisekedi (choisi en 2018 par un congrès ad hoc) pour occuper la tête de l’Etat; « le rejet pur et simple du mandat spécial » faisant de Kabund-a-Kabund le président ad interim du parti, ainsi que la préparation d’un congrès extraordinaire du parti pour désigner un nouveau président de la formation.

Enfin, les Pionniers demandent au directoire une plainte devant le Conseil d’Etat contre les autorités ayant reconnu le mandat spécial illégal.

https://afrique.lalibre.be/63482/rdc-des-kasaiennes-maudissent-kabund-et-kabuya/

Que pensez-vous de cet article?

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :