Gabon: délestages d’électricité à Libreville pendant cinq jours

gabon: délestages d’électricité à libreville pendant cinq jours 612ae71682258.jpeg
gabon: délestages d’électricité à libreville pendant cinq jours 612ae71682258.jpeg

Publié le :

Au Gabon, Libreville fait face aux délestages d’électricité. A l’origine, se trouve la maintenance d’un gazoduc Port-Gentil – Libreville qui ravitaille l’une des principales centrales électriques de la capitale gabonaise. Les travaux vont durer cinq jours. La société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a démarré des groupes électrogènes de secours mais la production d’électricité reste insuffisante d’où un plan de délestage qui agace les Librevillois.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

Ce fonctionnaire qui boit du vin de palme avec ses amis a quitté son bureau plus tôt à cause de la coupure d’électricité au centre-ville : « On est obligés de sortir parce que le bureau n’est pas climatisé et avec la chaleur, je suis obligé de fuir le bureau. »

« On est dans le noir »

Il est 22 heures au PK 10. Monsieur Kinga et sa famille sont dans le noir : « Regardez, on est dans le noir, avec les enfants. Est-ce que c’est possible au Gabon ? Aujourd’hui, ce sont les moustiques. On va vivre ça. Ils commencent déjà à piquer ».

Dès la première journée, quasiment tous les Librevillois ont subi ce délestage : « Pourquoi coupent-ils le courant ? Ils n’ont pas le droit de couper le courant. Même celui qui paie, il faut couper. Ils n’ont qu’à améliorer d’une autre façon mais de la façon qu’ils le font là… Ils coupent le courant mais là, ça ne va pas ».

Limiter les dégâts

Guy Roger Remboundou, directeur de la communication et du marketing de la SEEG, explique les dispositions prises pour limiter les dégâts : « Pendant ces travaux, les productions d’électricité de secours qui fonctionnent au gasoil ne seront pas capables de satisfaire toute la demande des clients. Nous allons fournir l’électricité de manière rotative toutes les 55 minutes et ainsi de suite ».

La fin des travaux de maintenance du gazoduc Port-Gentil-Libreville, à l’origine de ces délestages, est prévue pour mardi prochain.

Total
15
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :