Guerre en Ukraine: l’UE dément tout traitement raciste envers les ressortissants africains

guerre en ukraine: l’ue dément tout traitement raciste envers les ressortissants africains 621ec99c8ba01.jpeg
guerre en ukraine: l’ue dément tout traitement raciste envers les ressortissants africains 621ec99c8ba01.jpeg

Publié le :

                L’Union africaine s’est dite lundi soir préoccupée par le traitement infligé à ces ressortissants qui souhaitent quitter l’Ukraine. Pour l’Union européenne, il n’y a aucune discrimination avérée. Le service européen pour l’action extérieure dirigé par Josep Borrell a échangé ce mardi à ce sujet avec les autorités des deux pays.                </p><div readability="54.90262817751">

                <p>Varsovie rejette ce mardi 1er mars les accusations de racisme. « <em>La Pologne aide tout le monde quelle que soit sa nationalité, son ethnie ou sa race</em> », assurent les autorités polonaises. Pour l’UE, il n’y a pas de discrimination avérée que ce soit en Pologne ou en Ukraine.</p>                <div id="em-WBMZ142533-RFI-FR-20220301" class="m-em-flash" readability="7.1487179487179">
                    <blockquote class="twitter-tweet" readability="8.4102564102564"><p lang="en" dir="ltr">We have reported a massive disinformation campaign over the past several hours. This propaganda is aimed at undermining the international credibility of 🇵🇱 & 🇺🇦, in the wake of a major humanitarian crisis. Don’t be misinformed, verify information. <a href="https://twitter.com/hashtag/StopFakeNews?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#StopFakeNews</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FactCheck?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#FactCheck</a> <a href="https://t.co/9Jtrufgq2G">pic.twitter.com/9Jtrufgq2G</a></p>— Chancellery of the Prime Minister of Poland (@PremierRP_en) <a href="https://twitter.com/PremierRP_en/status/1498655822506864642?ref_src=twsrc%5Etfw">March 1, 2022</a></blockquote> 
                        <figcaption class="m-em-flash__legend">
                <span class="a-media-legend">

                </span>
            </figcaption>
                </div>
<p><strong>►À lire aussi</strong> <strong>: <a href="https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220228-guerre-en-ukraine-l-ua-dénonce-le-traitement-raciste-dont-sont-victimes-les-africains" target="_self" rel="noopener">Guerre en Ukraine: l'UA dénonce le traitement raciste dont sont victimes les Africains</a></strong>

Ces ressortissants africains victimes de comportements racistes aux frontières ukrainiennes ne sont-ils que des cas isolés ? C’est ce que sous-entend à RFI Stefano Sannino, le secrétaire général du service européen pour l’action extérieure, qui rappelle que près de 700 000 ont déjà fui le pays.« On a parlé, soit avec le gouvernement ukrainien, soit avec le gouvernement polonais pour être certain qu’il n’y ait pas de discriminations et d’attitudes discriminatoires vis-à-vis des ressortissants africains », explique-t-il.

L’Union européenne a tenu à rassurer sur ce point l’Union africaine qui s’était inquiétée lundi dans un communiqué du traitement de ces ressortissants. « On a demandé à notre ambassadrice auprès de l’UA de contacter les autorités de l’Union Africaine. On a aussi demandé à toutes nos ambassades dans les différents pays de contacter les autorités pour savoir s’il y avait des cas spécifiques, pour essayer d’aider spécifiquement les personnes qui avaient des problèmes à sortir du pays », poursuit Stefano Sanino.

Le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) a monté une cellule pour permettre de débloquer certaines situations et a ainsi aider les pays qui le souhaitent à faire évacuer leurs ressortissants.

            </div>
Total
2
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :