Incendies en Algérie: la plupart des foyers maîtrisés à Tizi Ouzou, les montagnes de Kabylie en deuil

incendies en algérie: la plupart des foyers maîtrisés à tizi ouzou, les montagnes de kabylie en deuil 611871ea29272.jpeg
incendies en algérie: la plupart des foyers maîtrisés à tizi ouzou, les montagnes de kabylie en deuil 611871ea29272.jpeg

Publié le : Modifié le :

En Algérie, la lutte contre les incendies qui ravagent la Kabylie progresse. Au moins 71 personnes ont péri depuis lundi dans ces feux attisés par une vague de chaleur mais qui sont, selon les autorités, d’origine criminelle. La majorité des incendies étaient cependant en passe d’être maîtrisés hier vendredi selon les autorités.

Selon la protection civile  il ne reste plus que trois foyers dans la préfecture de Tizi Ouzou, l’une des plus dévastées par les flammes, tandis que 76 incendies auraient déjà été éteints depuis jeudi. Mais les pompiers et volontaires continuent de lutter contre une cinquantaine de feux notamment à Bejaia, Jijel et El Taref, à la frontière tunisienne.

Sur le terrain, les manifestations de solidarité se multiplient et l’aide internationale s’organise. Deux bombardiers d’eau et un avion de liaison français interviennent depuis jeudi dans le nord du pays. Le président Abdelmajid Tebboune a également annoncé l’arrivée prochaine de deux appareils en provenance d’Espagne, et un de Suisse.

À écouter aussi «Le peuple algérien a besoin de sa diaspora»

Les incendies diminuent mais laissent derrière eux des habitants désemparés, des maisons brûlées et des cheptels carbonisés. Plusieurs communes de la région de Tizi Ouzou sont actuellement sans électricité, gaz ni téléphone… et de nombreuses pompes à essence sont fermées. 

Et la fin des incendies ne veut pas dire la fin des problèmes pour les régions sinistrées. « On est encore dans le bain, on ne se rend pas encore compte de tout ce que nous avons perdu » nous confiait vendredi une habitante de Tizi Ouzou. 

Tous les disparus, morts ou vivants, n’ont pas encore été retrouvés, tous les corps n’ont pas encore été identifiés. Pour honorer les victimes, le gouvernement a décrété un deuil national il y a deux jours. le bilan, lui pourrait continuer de s’alourdir puisque dans les villages, certaines familles cherchent leurs proches disparus. 

Le gouvernement continue de pointer du doigt la responsabilité de criminels pyromanes dans la violence des incendies. « Certains incendies ont été causés par les températures élevées mais des mains criminelles sont derrière la plupart d’entre eux », a déclaré le président Tebboune. Vingt-deux personnes ont été interpellées dont 11 dans la wilaya de Tizi Ouzou. 

Il reste encore beaucoup de moments pénibles à passer avant de penser à la longue reconstruction de la région.

À lire aussi : en Algérie, face aux feux de forêt qui ravagent la Kabylie, la population se mobilise 

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :