Indonésie: il a écrit les lois anti-adultère et se fait fouetter pour adultère

indonésie: il a écrit les lois anti adultère et se fait fouetter pour adultère 6126b53751d97.jpeg
indonésie: il a écrit les lois anti adultère et se fait fouetter pour adultère 6126b53751d97.jpeg

L’Indonésie est l’un des pays dans le monde où l’adultère est un crime passible d’une sanction de plusieurs coups de fouet. Mukh­lis bin Muhammad n’oubliera pas de sitôt ce qu’il a vécu pour avoir violé cette loi que lui-même a contribué à écrire.

Selon la BBC, l’homme a été fouetté par cette loi dont il a participé à la rédaction pour avoir trompé sa femme avec une autre. L’homme habite la province d’Aceh, située sur la pointe nord de l’île de Suma­tra. C’est une province réputée comme étant très conservatrice.

Publicité

Mukh­lis bin Muham­mad est un employé du Conseil des oulé­mas d’Aceh (MPU). Il s’agit d’une orga­ni­sa­tion qui a pour but d’aider à établir et à faire respec­ter la charia, la loi isla­mique, en faisant montre d’une sévé­rité exem­plaire. Malheureusement, Mukh­lis a fini par violer la loi qu’il a contri­buée à écrire.

L’homme a reçu 28 coups de fouet en public pour avoir été infi­dèle envers sa femme. Quant à son amante, elle a reçu 23 coups de fouet « C’est la loi divine », a commenté Husaini Wahab, l’adjoint au maire de la ville où réside Mukh­lis. « Les coupables doivent être fouet­tés, même s’ils sont membres du Conseil. » Conseil dont l’homme de 46 ans a été renvoyé.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :