“Je pensais juste à cet être humain sur le sol”: le militant Black Lives Matter qui a sauvé un manifestant d’extrême-droite raconte la scène

Le week-end a été extrêmement tendu outre-Manche. A Londres et dans plusieurs villes importantes du Royaume-Uni, des affrontements entre militants d’extrême droite et des partisans du mouvement Black Lives Matter ont éclaté, forçant la police à intervenir à plusieurs reprises. 

Samedi, une photographie prise dans la capitale, à proximité de la gare de Waterloo, a d’ailleurs fait le tour du monde. On pouvait y voir un manifestant du mouvement Black Lives Matter portant sur son épaule un homme blanc, militant adverse, qui était blessé.

Selon des journalistes de Reuters présents sur les lieux, l’homme touché “s’était retrouvé sur les marches menant au Royal Festival Hall” et avait été “sévèrement battu”, “avant que d’autres manifestants n’interviennent pour le protéger.”

“Nous avons fait ce que nous devions faire”

Ce lundi, quelques heures après les faits, la presse britannique a retrouvé Patrick Hutchinson, l’homme qui a sauvé le militant d’extrême droite. Auprès de la BBC, il a, dans un premier temps, donné sa version des événements. 

“Le gars s’est retrouvé par terre et mes amis se sont précipités pour l’empêcher de se faire piétiner. […] Ils ont créé une barrière autour de lui, et j’étais le dernier à entrer. Je l’ai ramassé et l’ai emmené avec les gars autour de moi, me protégeant et protégeant ce type”, a-t-il expliqué. 

Malgré les divergences qui pouvaient opposer les deux hommes au moment des faits, Hutchinson l’assure, “nous avons fait ce que nous devions faire.”

“Je n’ai pas réfléchi, je pensais juste à cet être humain sur le sol. Cela ne ce serait pas bien terminé si nous n’étions pas intervenus. […] Nous avons évité à quelqu’un d’être tué”, souligne-t-il encore. 

“George Floyd serait encore en vie”

Dans une seconde interview, cette fois-ci accordée à Channel 4, Patrick Hutchinson a également tenu à évoquer la mort de George Floyd.

“Si les trois autres officiers qui se trouvaient autour de lui étaient intervenus comme nous l’avons fait, George Floyd serait encore en vie aujourd’hui”, a-t-il conclu. 

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :