Kenya: comment la pandémie a pénalisé la lutte contre le VIH et le paludisme [1/2]

kenya: comment la pandémie a pénalisé la lutte contre le vih et le paludisme [1/2] 62104a2088296.jpeg
kenya: comment la pandémie a pénalisé la lutte contre le vih et le paludisme [1/2] 62104a2088296.jpeg

Publié le :

                La lutte contre le paludisme est loin d’être achevée. La pandémie de Covid-19 a même ralenti les efforts. En 2020, l’OMS dénombre 69 000 décès dus au paludisme de plus qu’en 2019. Deux tiers ont été causés par les perturbations des services sanitaires pendant la pandémie. Même son de cloche du côté du Fonds mondial, qui dénombre en 2020 une baisse de 4,3 % du nombre de tests de détection du paludisme par rapport à l’année précédente.                </p><div readability="36.692748091603">

                <p>Au point le plus critique de la pandémie de Covid-19, les agents de santé communautaires ont joué un rôle crucial. Au Kenya, ils étaient 63 000 déployés pour assurer la continuité des soins. Dans le comté de Vihiga, à côté de Kisumu dans l’ouest du Kenya, ils ont sauvé la lutte contre le paludisme. 


            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :