Kenya: Uhuru Kenyatta officialise son soutien à Raila Odinga

kenya: uhuru kenyatta officialise son soutien à raila odinga 6219846896cf5.jpeg
kenya: uhuru kenyatta officialise son soutien à raila odinga 6219846896cf5.jpeg

Publié le :

                Le président Uhuru Kenyatta a officialisé son soutien à la candidature de son ancien opposant Raila Odinga pour la présidentielle du 9 août prochain, à laquelle il ne peut pas se représenter. Ce n’est pas une surprise, mais cela reste un revers pour son vice-président William Ruto, également candidat et avec qui les relations n’ont cessé de se dégrader.                 </p><div readability="57.05035971223">

                <p><em>De notre correspondante régionale,</em>

C’est au cours d’un meeting devant les leaders de son fief du Mont Kenya que le président Kenyatta a choisi d’adouber son ancien rival. Il présente Raila Odinga comme le plus à même de défendre les intérêts du pays et exhorte donc ses partisans à appuyer la candidature de celui, qui à 76 ans, se présente pour la cinquième fois.

Soutien implicite depuis longtemps

Ce soutien était implicite depuis de longs mois. Le secrétaire général du parti d’Uhuru Kenyatta et plusieurs poids lourds du gouvernement figuraient même au premier rang lorsque Raila Odinga s’est déclaré candidat en décembre dernier. Le rapprochement entre les deux hommes remonte à leur célèbre poignée de main de 2018 qui marqua l’épilogue d’une crise post-électorale au cours de laquelle ils s’étaient farouchement affrontés. 

Immature politiquement

Au passage, Uhuru Kenyatta n’a pas manqué d’écorner son vice-président, William Ruto, également candidat, le présentant comme immature politiquement pour diriger le pays. William Ruto a réagi. Il dit respecter l’ « opinion » du président et son droit démocratique d’afficher ainsi sa préférence, mais rappelle que ce sont les Kenyans qui choisissent et minimise la portée de ce soutien ce soutien, « Mon adversaire n’est pas le chef de l’État » affirme-il, mais  Raila Odinga, et je lui demande « de ne pas se cacher derrière Uhuru Kenyatta ».

►À lire aussi Kenya: le vice-président dans la tourmente après des propos controversés sur la RDC

            </div>
Total
0
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :