La justice marocaine favorable à l’extradition du Français Sébastien Raoult aux États-Unis

la justice marocaine favorable à l’extradition du français sébastien raoult aux États unis 62f1babf262c0.jpeg
la justice marocaine favorable à l’extradition du français sébastien raoult aux États unis 62f1babf262c0.jpeg

Publié le :

                La Cour de cassation du Maroc a prononcé un « avis favorable » à l'extradition vers les États-Unis du Français Sébastien Raoult, soupçonné dans une affaire de cybercriminalité.                </p><div readability="74.82576419214">

                <p>Cet étudiant de 21 ans est accusé de cybercriminalité visant notamment des entreprises américaines. Les États-Unis réclament depuis des mois son extradition, l'accusant de « fraude électronique » et « vol d'identité grave ». Son extradition ne peut être décidée que « par le Premier ministre » selon Rabat, mais la décision de la justice marocaine laisse peu de temps à la France d'intervenir dans cette affaire, comme le demande la famille de Sébastien Raoult.

« Les victimes sont américaines, mais les faits reprochés à Sébastien Raoult, auraient été commis sur le sol français ». Sa défense s’appuie donc sur cette base pour pousser les autorités françaises à intervenir dans cette affaire.

Le 31 mai 2022, Sébastien Raoult est interpellé à l’aéroport de Rabat, alors qu’il s’apprête à se rendre en France. Son arrestation intervient un an après l’émission du mandat d’arrêt émis par les États-Unis.

Le matin même, cinq autres suspects français également visés par la demande américaine sont interpellés. Placés en garde à vue, ils finiront par être libérés sur le motif qu’ils sont français. Sébastien Raoult, lui, reste sous les verrous au Maroc.

Pour son avocat, Maître Philippe Ohayon, il a été « sacrifié » par la France, Paris, qui a affirmé le 3 août dernier, par la voie de son ministre de la Justice, « ne pas avoir la possibilité, à ce stade, d’intervenir. »


La France n’a pas seulement abandonné Sébastien Raoult, il a été sacrifié puisqu’il y a sans doute eu un accord pour en avoir juste un seul sur les six pour que celui-ci soit jugé aux Etats-Unis tout seul et pas ensemble en France.

Maître Philippe Ohayon, avocat de Sébastien Raoult

Le père de Sébastien Raoult demande son extradition vers la France plutôt que les États-Unis, où il risque, selon son avocat, une peine de 116 ans de prison s’il était déclaré coupable.

À lire aussi Cybercriminalité: un Français arrêté au Maroc risque 116 ans de prison aux États-Unis

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :