L’Allemagne suspend «jusqu’à nouvel ordre» la majeure partie de ses opérations au Mali

l’allemagne suspend «jusqu’à nouvel ordre» la majeure partie de ses opérations au mali 62f6ff921291a.jpeg
l’allemagne suspend «jusqu’à nouvel ordre» la majeure partie de ses opérations au mali 62f6ff921291a.jpeg

Publié le :

                La décision a été prise ce vendredi 12 août après un nouveau refus de survol visant un appareil militaire allemand. Un refus de survol qui intervient alors que le ministre de la Défense malien avait lui-même donné son feu vert jeudi à son homologue allemande.                </p><div readability="44.164146868251">

                <p>Sadio Camara et Christine Lambrecht ont échangé par téléphone jeudi et le ministre malien avait alors autorisé le vol prévu ce vendredi dans le cadre de la mission de l'ONU. Des actions et des paroles qui ne vont pas dans le même sens, a donc dénoncé son homologue allemande devant la presse de son pays ce matin, ce qui mène donc à la suspension des opérations allemandes au Mali.

L’armée allemande ne sera donc plus en mesure de soutenir les opérations de la Minusma. Sa présence au Mali se limitera désormais à des missions de sécurisation de ses propres soldats, a annoncé Berlin ce vendredi. Une perte opérationnelle importante pour la Minusma dont elle est un des principaux contributeurs.

Ce n’est pas la première fois que Bamako interdit l’accès à son espace aérien à un appareil de la Minusma. Le dernier refus remonte au 14 juillet. La junte malienne avait alors suspendu l’ensemble des rotations de la mission onusienne. Décision qui faisait suite à l’interpellation le 10 juillet de 49 militaires ivoiriens à Bamako. Des soldats qu’Abidjan a présentés comme des éléments de support national pour les troupes de la Minusma.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :