Le leader ivoirien soutient le Premier ministre Gon Coulibaly dans la course à la présidentielle

Téléchargement
Téléchargement

Le président sortant de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a nommé jeudi son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme candidat du parti au pouvoir RHDP pour l’élection présidentielle d’octobre.

La nomination de l’allié proche de Ouattara était largement attendue après l’annonce par le président la semaine dernière qu’il ne se présenterait pas au scrutin du 31 octobre, ce qui est considéré comme un test crucial de la stabilité du pays ouest-africain.

S’adressant à un grand rassemblement du RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix), Outtara a déclaré que la grande majorité du parti soutenait la candidature de Gon Coulibaly.

“Vous serez entre de bonnes mains”, a-t-il déclaré.

On ne sait pas contre qui Gon Coulibaly se présentera. Les deux principaux rivaux de Ouattara, Laurent Gbagbo et un autre ancien président, Henri Konan Bedie, n’ont pas encore précisé s’ils seront candidats.

Ouattara a été élu pour la première fois président de la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, lors d’une élection de 2010 qui a déclenché une brève guerre civile lorsque son prédécesseur, Gbagbo, a refusé de concéder la défaite. Environ 3 000 personnes sont mortes dans les violences.

Les tensions politiques ont de nouveau augmenté ces derniers mois après que le gouvernement a émis un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro, candidat à la présidence et ancien chef rebelle. Ses forces ont porté Ouattara au pouvoir en 2011, mais il s’est depuis brouillé avec le président.

Gon Coulibaly est Premier ministre depuis 2017, avant d’être le président de l’administration présidentielle de Ouattara.