Le Maroc autorise le retour de ses ressortissants et des résidents étrangers

Le Maroc a commencé il y a un mois à assouplir les mesures de restrictions prises mi-mars

Les Marocains et les résidents étrangers au Maroc seront autorisés à revenir dans le royaume à partir du 14 juillet, a annoncé le gouvernement du royaume mercredi, sans avancer de date sur la réouverture des frontières aux touristes.

Seuls les voyages par voies aérienne et maritime seront autorisés, avec l’obligation de présenter à l’embarquement un test de dépistage du Covid-19 négatif de moins de 48 heures. « Les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération », tandis que des ferrys seront programmés exclusivement au départ de Sète (France) et de Gênes (Italie), précise le communiqué officie.

Lire aussi Diffusion plus lente, mortalité bien plus faible, en Afrique, le coronavirus joue une partition singulière

Sur 40 000 Marocains bloqués à l’étranger depuis le début de la pandémie, 11 000 personnes ont pu regagner leur pays ces dernières semaines à bord de vols spéciaux affrétés par Rabat.

Le déconfinement s’accélère

Le Maroc a commencé il y a un mois à assouplir les mesures de restrictions prises mi-mars, et fin juin, il a accéléré son déconfinement avec la réouverture des cafés, restaurants et salles de sport ainsi que la reprise du tourisme intérieur et des déplacements interurbains.

Lire aussi Au Maroc, le coronavirus apporte le « coup de grâce » aux artisans traditionnels

L’état d’urgence sanitaire reste en vigueur jusqu’au 10 juillet et le port du masque est obligatoire.

Lire aussi Avec le confinement prolongé, le Maroc s’inquiète d’un « effet dévastateur » sur les enfants

Environ 14 700 cas de contamination, dont 242 décès, ont été officiellement détectés dans ce pays de 35 millions d’habitants.

Le Monde avec AFP

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :