Le président burundais Evariste Ndayishimiye en visite d’État en RDC

le président burundais evariste ndayishimiye en visite d’État en rdc 60eceedfa54ca.jpeg
le président burundais evariste ndayishimiye en visite d’État en rdc 60eceedfa54ca.jpeg

Publié le :

Le président burundais Evariste Ndayishimiye devrait arriver ce lundi 12 juillet dans la soirée à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC) pour une visite d’État de deux jours. Il doit rencontrer ce mardi  13 juillet le président Félix Tshisekedi.

Avec notre envoyée spéciale à Kinshasa, Sonia Rolley

C’est la suite des rencontres de bon voisinage lancées par le chef de l’État congolais il y a quelques semaines. Il avait déjà rencontré lors de son séjour dans l’Est les présidents Museveni de l’Ouganda et Kagame du Rwanda. Du côté du président burundais, on cherche de plus en plus à manifester son ouverture vers le monde extérieur après cinq années d’isolement. 

En vue, il y a l’adhésion de la République démocratique du Congo à la Communauté des États d’Afrique de l’Est, c’est dans cette perspective que Félix Tshisekedi avait déjà rencontré les présidents Museveni et Kagame. Comme avec ses homologues ougandais et rwandais, le chef de l’État congolais devrait signer toute une série d’accords commerciaux et relatifs aux infrastructures avec le burundais Evariste Ndayishimiye.

Situation sécuritaire

Ils devraient notamment évoquer la construction du chemin de fer entre Gitega et Kindu, sur une ligne qui doit permettre l’évacuation de produits jusqu’à Uvinza en Tanzanie. Ils pourraient également parler de la relance de la commission mixte de coopération bilatérale. Elle ne s’est pas réunie depuis longtemps.

Et puis au cours du tête-à-tête, il sera bien sûr question de la situation sécuritaire à l’est de la RDC. Il y a toujours des groupes armés hostiles à Bujumbura, leur présence attise les conflits intercommunautaires sur les hauts plateaux du Sud-Kivu. Depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, l’armée burundaise a également été plusieurs fois signalée dans l’est du Congo, y compris dans un rapport du groupe d’experts de l’ONU paru en janvier dernier.

La question des réfugiés devrait être également abordée. Il y a encore 45 000 réfugiés burundais en RDC, malgré des opérations de rapatriement volontaire l’an dernier. Il y a presque deux fois plus de réfugiés congolais au Burundi.

► À lire aussi : Réchauffement diplomatique entre le Burundi et le Rwanda

Total
80
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :