Le retour au Sénégal des Lions de la Téranga met sur pause les conflits politiques

le retour au sénégal des lions de la téranga met sur pause les conflits politiques 62031ab0c6f06.jpeg
le retour au sénégal des lions de la téranga met sur pause les conflits politiques 62031ab0c6f06.jpeg

Publié le :

                Après la victoire des Lions de la Téranga à la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN), les joueurs ont été reçus ce mardi 8 février à la présidence de la République à Dakar, devant une foule immense. Outre le côté festif, le retour de la sélection sénégalaise au pays a des répercussions politiques, puisque le chef de l'État Macky Sall a convié lundi toute la classe politique à célébrer l'arrivée des champions à l'aéroport de la capitale.                </p><div readability="115.59634838391">

                <p>C'est une image étonnante qui a été diffusée en direct à la télévision nationale et sur les réseaux sociaux de la présidence, lundi. Dans une ambiance chaleureuse, des leaders politiques de différents bords se sont retrouvés dans le salon présidentiel de l'aéroport de Yoff, en attendant <a href="https://www.rfi.fr/fr/podcasts/radio-foot-internationale/20220207-can-2022-le-sénégal-champion-d-afrique" target="_self" rel="noopener"><strong>l'arrivée triomphante de l'équipe nationale</strong></a>, mettant sur pause toutes les querelles politiques.

Autour de Macky Sall notamment, le nouveau maire de Dakar Barthélémy Dias, et l’ex-dirigeant de la capitale, Khalifa Sall, étaient présents, relate Guillaume Thibault, du service Afrique de RFI. « Ces lions méritent notre soutien, qu’on les honore et qu’on soit avec eux. C’est une communion à laquelle nous ne pouvons pas ne pas participer », a déclaré l’ex-édile de la capitale.

 

« Cette victoire est celle du peuple »

L’opposant Ousmane Sonko, en déplacement en région, n’était pas présent pour cette célébration populaire, mais il a envoyé des représentants de son parti et a diffusé un message sur les réseaux sociaux, dans lequel il a remercié « vivement le président pour cette invitation ».

« Je le félicite pour cette victoire qu’il a tant souhaitée et à laquelle il a beaucoup œuvré. Je réitère notre joie, notre reconnaissance, notre fierté, nos remerciements et nos félicitations aux joueurs et à l’ensemble du staff de l’équipe », a ajouté le leader de la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi.

Dans son discours à l’aéroport, Macky Sall a pour sa part déclaré : « Il n’y a pas de gouvernement, ni d’opposition. Cette victoire est celle du peuple. La rivalité politique, nous devons la mettre de côté, fêter la finale, après nous pourrons descendre dans l’arène politique. » La prochaine échéance électorale, ce seront les élections législatives qui se tiendront en juillet prochain.

► À écouter aussi : Une marée humaine reçoit les Lions de la Téranga à Dakar après leur triomphe à la CAN

 

Scènes de liesse nationale à Dakar

Ensuite ? Ensuite, après 48 heures de ferveur dans le pays, les supporters ont encore répondu présent, mardi soir. Les Sénégalais sont de nouveau sortis massivement dans les rues de Dakar, comme la veille, pour participer à la grande fête. Les Lions de la Téranga se sont rendus au palais présidentiel, et quand ils sont sortis de leur bus, les applaudissements ont retenti de toutes parts devant le palais ainsi qu’à ses alentours.

Les champions étaient tous habillés d’un t-shirt avec l’inscription « Sénégal » dessus, et leur médaille d’or autour du cou. Plusieurs écrans géants ont également été installés dans la capitale pour retransmettre en direct la cérémonie, relate notre correspondante sur place, Théa Ollivier. C’était sans doute la dernière occasion de voir toute la bande à Sadio Mané ensemble avec le trophée, la première CAN remportée par le pays.

Le premier à avoir pris la parole en soirée fut le capitaine Kalidou Koulibaly. Il a caressé du bout des doigts la coupe dorée, exposée sur la tribune pour que tout le monde puisse la voir. Il a remercié le peuple sénégalais, ses coéquipiers, mais aussi le coach Aliou Cissé et le président Macky Sall, pour les avoir accompagnés. Puis ce fut le tour d’Augustin Senghor, président de la Fédération sénégalaise de football, et du célèbre journaliste sportif Abdoulaye Diawk.

Les joueurs devaient ensuite recevoir la médaille de chevalier de l’Ordre national du Lion, la plus haute distinction en République du Sénégal, relate notre correspondant à Dakar, Babacar Fall.


Le 4 janvier dernier, avant votre départ pour la CAN, je vous avais confié une recommandation et une mission. Mission accomplie, comme de vrais soldats !

Discours de Macky Sall, président du sénégal

            </div>
Total
7
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :