Législatives au Sénégal: Abdoulaye Wade, 96 ans, tête de liste de Wallu et grand absent

législatives au sénégal: abdoulaye wade, 96 ans, tête de liste de wallu et grand absent 62d8ae289526c.jpeg
législatives au sénégal: abdoulaye wade, 96 ans, tête de liste de wallu et grand absent 62d8ae289526c.jpeg

Publié le :

                Les élections législatives ont lieu le 31 juillet au Sénégal. Parmi les huit listes en compétition : Wallu Sénégal, qui a conclu une alliance avec la coalition Yewwi Askan Wi d’Ousmane Sonko et Khalifa Sall au niveau des départements. La tête de liste nationale de Wallu n’est autre que l’ancien président Abdoulaye Wade, 96 ans, et pour l’heure grand absent des débats.                </p><div readability="80.665863066538">

                <p><em>Avec notre correspondante à Dakar,</em> <strong>Charlotte Idrac</strong>

Il vit en France et ne s’est pas exprimé publiquement depuis le début de la campagne. Mais Abdoulaye Wade suit les évènements de près, assure Mamadou Lamine Diallo, leader du mouvement « Tekki » et membre de Wallu Sénégal.

« Il reste très actif dans les discussions que nous avons au niveau de Wallu Sénégal, lorsqu’il a fallu engager les discussions avec Yewwi Askan Wi, Abdoulaye Wade était là et on discutait avec lui, affirme Mamadou Lamine Diallo. Moi-même, je l’ai rencontré il y a une dizaine de jours à Paris, et en pleine forme, il discute même souvent des questions pointues. »

Pourquoi ce choix de l’ancien chef de l’État comme tête de liste ? « Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) est le moteur de la coalition, Abdoulaye Wade est le secrétaire général national du parti, c’était donc logique » explique le député.

►À lire aussi : Législatives au Sénégal: le retour en force d’Aminata Touré, tête de liste nationale de la majorité

« Ils n’avaient personne d’autre à investir », raille de son côté un journaliste politique, « le PDS n’a plus de leaders, et le nom de l’ex-président reste vendeur, surtout auprès des anciens », poursuit notre interlocuteur. Abdoulaye Wade rentrera-t-il au Sénégal avant les élections ? Cela n’est pas exclu, assure Mamadou Lamine Diallo.

« C’est fort probable, je pense que lui-même a envie de venir, à un moment donné, la question était sur la table, et puis il y a eu la recrudescence de la Covid-19… Bon, il y a eu quelques hésitations, je pense que la question est toujours sur la table. »

Mais si Abdoulaye Wade était élu, il ne siègera pas à l’Assemblée, affirme le responsable de Wallu Sénégal, comme lors des dernières législatives de 2017.

            </div>
Total
18
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :