« Les femmes ne sont pas des marchandises », l’actrice nigériane Toni Tones demande l’abolition de la dot

L’actrice de Nollywood, Toni Tones, a partagé son avis sur la culture de la dot qui prédomine en Afrique.

Publicité

Dans un tweet, l’actrice a demandé l’abolition de la dot, soulignant que les femmes ne doivent pas être vendues.

« La culture de la dot doit être abolie. Les femmes ne sont pas des marchandises à vendre », a-t-elle écrit.

Crédit photo : creebhills

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Related Posts