Ligue 1: Mohamed Bayo, l’international guinéen fer de lance de Clermont Foot 63

ligue 1: mohamed bayo, l’international guinéen fer de lance de clermont foot 63 6111db04af89f.jpeg
ligue 1: mohamed bayo, l’international guinéen fer de lance de clermont foot 63 6111db04af89f.jpeg

Publié le :

Dimanche 8 août restera une date dans l’histoire du club de Clermont. Pour la première fois, le club auvergnat disputait une rencontre de Ligue 1. En déplacement sur le terrain des Girondins de Bordeaux, Clermont est revenu avec ses trois premiers points (2-0), grâce notamment à Mohamed Bayo avant que le Béninois Jodel Dossou ne corse l’addition en toute fin de rencontre.

Il y a encore un an, Mohamed Bayo était un joueur anonyme qui faisait son retour en Ligue 2 à Clermont, une ville où le rugby est le sport roi, après un prêt en National du côté de Dunkerque dans le Nord de la France. Là, avec son club formateur, – il y est entré à l’âge de six ans -, le voilà qui aligne les buts, pour terminer la saison 2020-2021 en tête du championnat de seconde division avec 22 réalisations et sept passes décisives au compteur. Bayo succède ainsi au Zimbabwéen Tino Kadewere, qui avait inscrit 20 buts, la saison précédente, sous les couleurs du Havre.

Déjà prometteur en National avec Dunkerque

Celui qui a grandi avec sa mère, femme de ménage, et son frère dans le quartier de la Gauthière, à Clermont-Ferrand, avait déjà permis aux Dunkerquois de monter en deuxième division en inscrivant 12 buts en 24 matchs. Il faut dire que Mohamed Bayo attribue sa réussite avant tout aux sacrifices de sa mère.

« C’est grâce à elle si j’en suis là aujourd’hui. On n’a vécu que tous les trois, avec mon frère. Elle s’est sacrifiée pour nous. Elle a travaillé deux fois plus pour nous payer les licences, l’équipement. Tout cela, c’est grâce à elle. Je lui dois tout. (…) Je n’étais pas un gamin qui faisait des bêtises… Parce que j’avais des règles. Mon guide, c’est ma mère », a-t-il raconté à L’Équipe en avril dernier.

À 23 ans, Bayo a donc contribué largement à la montée historique de Clermont, pour devenir aujourd’hui l’atout majeur de la formation qui compte bien rester dans l’élite. Prolongé l’été dernier jusqu’en juin 2023, le buteur du CF63 n’est pas à vendre comme le stipule le club, alors que certains lorgnent sur le jeune joueur. C’était le cas de Bordeaux !

Attendu avec la Guinée pour la prochaine CAN

Clermont, qui a fait une belle préparation avec sept matches, – cinq victoires et deux nuls -, va donc s’appuyer sur l’international guinéen, qui a été convoqué en mars 2021 par le sélectionneur du Syli national Didier Six, et qui a fait ses débuts avec la Guinée contre le Mali pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021.

Jeune, Bayo a passé toutes ses vacances dans le village de Kamikolo, dans l’ouest de la Guinée. « J’ai vraiment kiffé. J’étais fier de ma mère surtout. Ce sont mes racines. J’ai plein de souvenirs, petit, là-bas. C’est mon pays de cœur », expliquait-il à l’Équipe. En dehors du Championnat de France, Mohamed Bayo devrait aussi faire les beaux jours de la CAN au Cameroun en janvier prochain.

Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :