Ligue des champions CAF: à domicile, le Wydad rêve de terrasser Al Ahly en finale

ligue des champions caf: à domicile, le wydad rêve de terrasser al ahly en finale 62941ff26e706.jpeg
ligue des champions caf: à domicile, le wydad rêve de terrasser al ahly en finale 62941ff26e706.jpeg

Publié le :

                Le Wydad Casablanca, qui a l’avantage de jouer la finale de la Ligue des champions sur son terrain, a une belle opportunité pour mettre fin à l’hégémonie d’Al Ahly, double tenant du titre. Coup d’envoi lundi 30 mai à 21h TU.                </p><div readability="67.238188017535">

                <p>Fidèle à elle-même, la Confédération africaine de football (CAF) a encore réussi à faire parler d’elle plus que la belle affiche de la finale la Ligue de champions. La « prouesse » de la CAF ? Avoir programmé la finale à Casablanca sur le terrain du Wydad, trois semaines avant la date de la confrontation, alors que le club marocain était en bonne position de se qualifier en finale. Al Ahly a bien tenté de contester cette décision, mais n’a pas eu gain de cause, même en portant l’affaire au Tribunal arbitral du sport (TAS).</p><h2>Pitso Mosiman, la quête du quadruplé</h2><p>C’est donc au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, antre du Wydad (52 000 places), qu’Al Ahly double tenant du titre et recordman de victoires dans la compétition (10 titres), va tenter la passe de trois.

Les Diables rouges pourront encore compter sur leur sorcier sud-africain Pitso Mosiman, triple vainqueur du trophée ; les deux dernières éditions avec Al Ahly et celle de 2016 avec Mamelodi Sundowns. Avec Percy Tau, l’attaquant sud-africain, auteur d’un doublé en demi-finale aller contre l’Entente Sétif (4-0), le gardien des Pharaons Mohamed El-Shenawy, le défenseur central Ayman Achraf ou encore les « Africains » Aliou Dieng (Mali) et latéral Ali Maâloul (Tunisie), le club cairote possède une colonne vertébrale qui peut lui conférer le statut de favori.

En face, au-delà de la ferveur du public, les Casablancais croient à la science de Walid Regragui, aux manettes du Wydad depuis août 2021 et qui a conduit le club sa première finale depuis 2019.

Le dernier trophée des Marocains remonte à 2017. Ils avaient battu en match aller-retour… Al Ahly (1-1 ; 1-0). Tout Casablanca rêve de voir ses joueurs rééditer l’exploit.

À lire aussi: Walid Regragui, le Wydad Casablanca lui va si bien

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :