Madagascar: le mouvement de la société civile Rohy lance un nouveau média

madagascar: le mouvement de la société civile rohy lance un nouveau média 63140202c243e.jpeg
madagascar: le mouvement de la société civile rohy lance un nouveau média 63140202c243e.jpeg

Publié le :

                Un nouveau média pour une information indépendante. C'est l'ambition de Sioka ou Réseau commun des citoyens pour une information de qualité. Initié par le mouvement de la société civile malgache Rohy, Sioka souhaite une plus grande proximité avec les citoyens et apporter « <em>une source d'information crédible, objective et transparente</em> », alors que « <em>l'environnement médiatique est majoritairement politisé</em> » dans la Grande Île, expliquent les fondateurs du média.                </p><div readability="63.238387715931">

                <p><em>Avec notre correspondante à Antananarivo, </em><strong>Laetitia Bezain</strong>

Un projet né d’un constat : l’espace restreint pour une parole indépendante dans la Grande Île. Harijaona Andriamoraniaina est le gérant de Sioka et coordonnateur technique du mouvement Rohy.

Nous savons tous que la plupart des médias à Madagascar appartiennent à des partis politiques ou ont des tendances politiques ou appartiennent à des grands groupes privés qui, pour nous, protègent plutôt les intérêts de ces partis, de ces tendances politiques ou de ces entreprises privées que vraiment fournir des informations fiables aux citoyens. Donc le média Sioka, c’est un moyen pour nous de transmettre aux citoyens des informations vérifiées et fiables qui vont contribuer à leurs intérêts, c’est-à-dire leur permettre d’avoir les informations pour bien décider et participer à la vie de la nation, surtout par rapport à la promotion de la démocratie, la bonne gouvernance et le développement du pays.

Site d’informations, web TV, radio en ligne et sur les ondes et bientôt presse papier, Sioka qui publie et diffuse en malgache et en français, souhaite toucher un maximum d’habitants. Des plateformes ouvertes à tous : citoyens lambda, jeunes, femmes, syndicats, églises, secteur privé et politiciens de tous bords, souligne Lily Razafimbelo, la directrice de publication.

Tous les sujets vont être traités, que ce soit dans le domaine de la santé, des droits fondamentaux, de l’éducation, du foncier, de l’environnement et puis aussi les élections qui vont avoir lieu en 2023 et ça tombe bien parce que ça va nous permettre véritablement d’avoir une autre vision de ces élections qui vont venir. C’est vraiment un média de proximité. Il va y avoir des émissions qui vont aller sur le terrain et donner la possibilité aux habitants des quartiers de s’exprimer, de partager leur vie, leurs besoins et leurs souhaits de développement dans ce pays. Sioka n’est pas la propriété du mouvement Rohy, c’est vraiment un espace médiatique qui est à chacun, à l’ensemble de la population à Madagascar. Nous espérons vraiment qu’il va apporter quelque chose de neuf, une bouffée d’air, de liberté d’expression et d’opinion à Madagascar.

Un média financé par la société civile et par le programme d’appui Fanainga qui regroupe quatre bailleurs, notamment l’Union européenne. 

            </div>
Total
20
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :