MMA: quelle suite pour Francis Ngannou, blessé et en conflit avec l’UFC?

mma: quelle suite pour francis ngannou, blessé et en conflit avec l’ufc? 61f348efd76af.jpeg
mma: quelle suite pour francis ngannou, blessé et en conflit avec l’ufc? 61f348efd76af.jpeg

Publié le :

                Francis Ngannou, champion du monde des poids lourds de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), va se faire opérer du genou droit et sera ensuite absent environ neuf mois. Une situation qui complexifie encore le cas du Camerounais, en conflit avec l’UFC au sujet de son contrat et qui rêve de laisser au moins temporairement les arts martiaux mixtes (MMA) pour la boxe anglaise.                </p><div readability="116.3169469599">

                <p>Reverra-t-on Francis Ngannou dans un octogone, la cage de combat en arts martiaux mixtes (<strong><a href="https://www.rfi.fr/fr/tag/mma/" target="_self" rel="noopener">MMA</a></strong>) ? La question peut paraître absurde après la splendide <strong><a href="https://www.rfi.fr/fr/sports/20220123-ufc-francis-ngannou-domine-ciryl-gane-et-reste-roi-des-lourds" target="_self" rel="noopener">victoire du Camerounais face au Français Ciryl Gane</a></strong>, le 23 janvier, en championnat du monde des poids lourds de l’Ultimate Fighting Championship (UFC). Mais elle se pose au minimum au sujet de l’UFC.

Celui qu’on surnomme « The Predator » est en effet en conflit depuis plusieurs années avec la toute-puissante ligue de MMA. En cause, son contrat signé en 2017 dont, ni les termes ni les offres de prolongation, ne lui conviennent. Le natif de Batié ne veut plus combattre pour 600 000 dollars par soirée. Mais ce n’est pas le seul problème.

Guerre froide avec l’UFC

« Ce contrat est en réalité à sens unique, expliquait Francis Ngannou à RFI. Il n’y a aucune garantie pour toi, le combattant. Il n’y a rien qui te protège. Il y a plein d’obligations envers l’organisation, mais l’organisation n’a aucune obligation envers toi. Tu n’as même pas une assurance-maladie. Tu n’as rien ! L’UFC n’a pas l’obligation de t’organiser un combat. Ils peuvent utiliser ça comme pression financière ». Et la superstar d’ajouter : « L’UFC est un bon négociateur. Ils utiliseront tous les atouts possibles pour te dévaloriser et te payer moins cher. »

Les rapports entre Francis Ngannou et le patron de l’UFC, Dana White, sont tendus. Lors de l’UFC 270, après la victoire face au Français, Dana White n’est pas venu accrocher la ceinture de champion autour de sa taille, comme c’est la tradition. L’explosif dirigeant a également séché le traditionnel débriefing de la soirée, avec les médias, même s’il a depuis assuré que ça n’avait rien à voir avec le Camerounais.

De fait, l’UFC est dans une position délicate. Francis Ngannou fait ce que peu de combattants osent : refuser obstinément de prolonger et réclamer plus d’argent. Lui donner gain de cause risquerait de créer un précédent. Problème : l’intéressé s’est rendu encore plus incontournable dans le paysage des sports de combat en battant Gane, un très sérieux prétendant. Le tout en étant blessé et en affichant des qualités insoupçonnées de lutteur.

Des envies de boxe

La star de la boxe, Tyson Fury, a bien pris conscience du phénomène. Depuis plusieurs semaines, le champion du monde WBC des poids lourds, provoque le Camerounais sur les réseaux sociaux. Il lui a ainsi proposé un combat en anglaise avec des gants (plus fins) de MMA. « Si tu veux te faire véritablement de l’argent, viens voir le Gipsy King [1] », lui a-t-il lancé sur les réseaux sociaux.

Des provocations qui font forcément plaisir à Francis Ngannou. Plus jeune, celui-ci rêvait de devenir boxeur. C’est un peu par dépit, lorsqu’il était migrant clandestin à Paris, qu’il s’est lancé en MMA, en 2013. Et, malgré son ascension fulgurante dans cette discipline, le phénomène n’a jamais fait une croix sur le Noble Art.

Une opération qui tombe mal

Francis Ngannou va néanmoins devoir attendre avant de faire ses débuts professionnels sur un ring. Ce 26 janvier, son agent Marquel Martin a révélé que l’athlète va être opéré de sa blessure à un ligament du genou droit. Il devrait être ainsi indisponible environ neuf mois.

Frustrant pour le champion qui, à 35 ans, n’a pas beaucoup de temps à perdre. Au moins, ces quelques mois devraient permettre à Ngannou et l’UFC de rapprocher leurs positions. L’organisation à Las Vegas a encore de beaux défis à proposer au roi des lourds : un troisième affrontement face à Stipe Miocic auquel il avait ravi la ceinture de champion en mars 2021 ; une revanche face à Derrick Lewis face auquel il s’était piteusement incliné en juillet 2018 ; et, surtout, un choc face à Jon Jones.

Ce dernier, longtemps champion des lourds-légers de l’UFC, est souvent considéré comme le plus grand combattant de MMA de l’histoire. Il prépare activement sa montée chez les lourds. Avec un objectif : battre Francis Ngannou. Un choc dont le Lion Indomptable a envie aussi depuis plusieurs mois. Mais, pour cela, il faudra que « The Predator » se remette bien de sa sérieuse blessure et trouve un terrain d’entente avec l’UFC… En attendant, il va aller se ressourcer au Cameroun, a indiqué son agent.

[1] Surnom de Tyson Fury.

            </div>
Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :