Mort de l’ancien champion de lutte sénégalaise Mbaye Guèye, le premier Tigre de Fass

mort de l’ancien champion de lutte sénégalaise mbaye guèye, le premier tigre de fass 610f34fac76f0.jpeg
mort de l’ancien champion de lutte sénégalaise mbaye guèye, le premier tigre de fass 610f34fac76f0.jpeg

Publié le :

Le Sénégal pleure ce samedi 7 août le décès de Mbaye Guèye, ancien champion de lutte âgé de 75 ans. Il est décédé chez lui à Fass Mbao en banlieue de Dakar dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 août suite à une longue maladie. Appelé le premier Tigre de Fass, il était l’un des plus grands lutteurs admirés dans le pays.

Avec notre correspondante à Dakar, Théa Ollivier 

L’émotion est grande au Sénégal suite au décès de l’ancien lutteur Mbaye Guèye. Le corps du premier Tigre de Fass a été levé ce samedi 7 août en fin de matinée. Il a été emmené jusqu’à la ville de Touba où il a été enterré dans l’après-midi. 

« Il arrivait toujours à terrasser ses adversaires »

« On a perdu un grand champion de la lutte sénégalaise », témoigne Gaston Mbengue, le promoteur de lutte le plus important du pays. Il explique avoir présenté ses condoléances par téléphone pour éviter les rassemblements en temps de pandémie. Mais beaucoup d’acteurs de la lutte se déplaceront dans la soirée à son domicile. C’est le cas de Khalifa Niang, président de l’écurie Tayshinger de Mbao, qui raconte : « Mbaye Guèye symbolisait la témérité et la technicité de la lutte, car il n’était pas grand de taille, mais il arrivait toujours à terrasser ses adversaires ». 

►À lire aussi : Entretien – « Au Sénégal, la lutte est un facteur de développement »

Il était aussi reconnu pour avoir participé à la structuration de la lutte avec la création d’une association qui regroupe toutes les écoles et écuries du Sénégal. Le président Macky Sall a rendu hommage au « valeureux sportif qui, par sa bravoure légendaire, a marqué à jamais la lutte sénégalaise ».


Total
1
Shares
Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :