Nelson Mandela: sa fille Zindzi, avait été testée positive au Covid-19 avant sa mort

La fille de l’icône sud-africaine anti-apartheid Nelson Mandela avait été testée positive au Covid-19 à sa mort, a confirmé son fils.

 Zindzi Mandela est décédée lundi, à l’âge de 59 ans à Johannesburg.

Publicité

Son fils, Zondwa Mandela, a déclaré jeudi à la South African Broadcasting Corporation que sa mère avait contracté le Covid-19 avant sa mort.  

« Ma mère a été testée positive au Covid-19 le jour de son décès”, a-t-il déclaré.

 “Bien que cela ne signifie pas, par conséquent, qu’elle est décédée des complications liées au COVID-19, mais simplement qu’elle a été testée positive.”

Zondwa a ajouté: “Plusieurs autres tests ont été effectués et ces tests nous donneront de plus amples informations sur ce qui aurait pu conduire à sa mort prématurée.”

Cette révélation intervient au moment où l’Afrique du Sud enregistre plus de 324 000 cas de contaminations liées au Covid-19, le plus grand nombre en Afrique et parmi les 10 plus élevés au monde.

Au moment de sa mort, Zindzi Mandela était l’ambassadrice de l’Afrique du Sud au Danemark.

 Elle a acquis sa renommée internationale en 1985, lorsque le gouvernement de la minorité blanche a proposé de libérer Nelson Mandela de prison s’il dénonçait la violence perpétrée par son mouvement, le Congrès national africain, contre l’apartheid – le système brutal de discrimination raciale appliqué en Afrique du Sud à ce moment-là.  

Zindzi a lu sa lettre rejetant l’offre lors d’une réunion publique très chargée qui a été diffusée dans le monde entier.

Total
1
Shares

Laisser un commentaire

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :